Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

presidentielle 2012

  • Réunion publique de soutien à Nicolas SARKOZY ce soir à ANNECY-LE-VIEUX

    Imprimer

    Réunion publique

    de soutien à

    Nicolas SARKOZY

    ce jeudi soir

    20 heures 30

    ANNECY-LE-VIEUX

    (Espace Rencontre)

    en présence :

    de Bernard Accoyer,

    des parlementaire de la Haute-Savoie,

    des conseillers régionaux,

    des conseillers généraux,

    des maires,

    des élus,

    des militants

    et sympathisants de la

    majorité présidentielle

    annecy-le-vieux,presidentielle 2012,ump,haute-savoie,reunion publique

    annecy-le-vieux,presidentielle 2012,ump,haute-savoie,reunion publique

    annecy-le-vieux,presidentielle 2012,ump,haute-savoie,reunion publique

    annecy-le-vieux,presidentielle 2012,ump,haute-savoie,reunion publique

  • Grand rassemblement autour de Nicolas Sarkozy ce mardi au Trocadéro

    Imprimer

    Transport en train GRATUIT

    Inscrivez-vous au 04 50 46 84 52

    ou sur

    ump74@wanadoo.fr

    ... à mardi

     

    Vous trouverez ci-après les horaires du voyage à Paris pour le meeting du 1er mai au TROCADERO :

    • Car au départ de Thonon - gare SNCF à 4 h 45
    • Arrêt à Annemasse - gare routière à 5 h 30
    • Car au départ d’Annecy - église Sainte Bernadette  à 5 h 45

    Arrivée programmée à la gare SNCF d'Aix : 7 h 00 (départ TGV 7 h 25).

    Les tickets de métro vous seront remis dans le TVG spécial.

     

    Les inscriptions nominatives sont obligatoires :

    Nous prenons les inscriptions jusqu’au lundi 30 avril à midi ... déjà 300 inscrits !

    paris,presidentielle 2012,sarkozy,ump,meeting,trocadero

    Photos du voyage en TGV et de la visite de l'Assemblée nationale

    paris,rassemblement,nicolas sarkozy,elections presidentielles 2012,militants,ump,ump74

    Photos du meeting place du Trocadéro

    paris,rassemblement,nicolas sarkozy,elections presidentielles 2012,militants,ump,ump74

  • Collage, tractage, marché ... la campagne bat son plein

    Imprimer

    Le challenge : faire le grand chelem pour Nicolas Sarkozy, au second tour, dans toutes les communes de Haute-Savoie.

    Collage des affiches du second tour

    mardi matin entre 4 h et 8 h :

    seynod,annecy,tractage,collage,sarkozy,ump,presidentielle 2012

    Réunion publique à Annecy mercredi soir :

    seynod,annecy,tractage,collage,sarkozy,ump,presidentielle 2012

    Tractage Annecy et marché de Novel :

    seynod,annecy,tractage,collage,sarkozy,ump,presidentielle 2012

    seynod,annecy,tractage,collage,sarkozy,ump,presidentielle 2012

  • Réunion publique de soutien à Nicolas SARKOZY ce soir à ANNECY

    Imprimer

    Alby-sur-Cheran.jpg

    Réunion publique de soutien à Nicolas SARKOZY

    en présence de :

    Bernard ACCOYER

    Lionel TARDY

    Pierre HERISSON

    Jean-Claude CARLE

    ANNECY

    mercredi 25 avril 2012

    19 h 30

    Salle Pierre Lamy

    12 Rue de la République

    Tractage sur Annecy :

    annecy,presidentielle 2012,accoyer,reunion publique,lionel tardy

    Réunion salle Pierre Lamy :

    annecy,presidentielle 2012,accoyer,reunion publique,lionel tardy

    annecy,presidentielle 2012,accoyer,reunion publique,lionel tardy

  • Débat EN DIRECT à 18 h 15 sur France bleu Pays de Savoie

    Imprimer

    Je participe ce soir au débat qu'organise France Bleu Pays de Savoie, de 18 h 15 à 18 h 45, sur le 1er tour des élections présidentielles en Pays de Savoie.

    Lien vers France Bleu Pays de Savoie

    sarkozy,interview,france bleu pays de savoie,presidentielle 2012

  • Carte de France interactive des résultats commune par commune

    Imprimer

    Google a mis en place ce superbe outil qui permet d'analyser le détail des résultats du 1er tour des élections présidentielles :

    • au niveau national
    • par département
    • par commune

    Cliquez sur le nom du candidat sur la gauche pour connaître ses résultats en détail.

    Double cliquez sur un département ou une commune pour voir la carte détaillée.

    Bonne analyse à vous ... et au travail pour le second tour !

    Lien vers les résultats sur Google Maps

    presidentielle 2012,resultat,sarkozy,politique,haute-savoie,france

  • Intervention sur FRANCE 3 ce lundi entre 12 h et 12 h 15

    Imprimer

    J'interviendrai dans le journal France 3 Alpes de midi pour faire le point sur le 1er tour des élections présidentielles en Haute-Savoie.

    interview,france 3,presidentielle 2012,sarkozy,lionel tardy,television

    interview,france 3,presidentielle 2012,sarkozy,lionel tardy,television

  • Suivez sur mon blog EN DIRECT de la Préfecture les résultats du 1er tour de la présidentielle en Haute-Savoie

    Imprimer

     Dimanche 22 avril

    à partir de 20 heures

    Retrouvez sur ce blog

    EN DIRECT de la Préfecture

    de la Haute-Savoie

    ou sur www.ump74.fr

    Tous les résultats des présidentielles

    en Haute-Savoie minute par minute

    Communiquez-nous EN DIRECT

    les résultats de votre commune

    au 06 60 82 10 23

    Résultats HAUTE-SAVOIE définitif :

    presidentielle 2012,sarkozy,resultat,election,haute-savoie

    Sur la 1ère circonscription :

    Nicolas Sarkozy = 32,28 %

    François Hollande = 20,49 %

    Marine Le Pen = 17,80 %

    Francois Bayrou = 12,66 %

    Sur la 2ème circonscription :

    Nicolas Sarkozy = 37,90 %

    François Hollande = 17,22 %

    Marine Le Pen = 15,60 %

    Francois Bayrou = 13,08 %

    Sur la 3ème circonscription :

    Nicolas Sarkozy = 32,57 %

    Marine Le Pen = 19,37 %

    François Hollande = 18,31 %

    Francois Bayrou = 11,70 %

    Sur la 4ème circonscription :

    Nicolas Sarkozy = 34,84 %

    François Hollande = 17,74 %

    Marine Le Pen = 17,05 %

    Francois Bayrou = 12,91 %

    Sur la 5ème circonscription :

    Nicolas Sarkozy = 35,08 %

    Marine Le Pen = 18,00 %

    François Hollande = 17,49 %

    Francois Bayrou = 11,85 %

    Sur la 6ème circonscription :

    Nicolas Sarkozy = 40,35 %

    Marine Le Pen = 18,57 %

    François Hollande = 15,18 %

    Francois Bayrou = 10,03 %

    Annecy (définitif) :

    Nicolas Sarkozy = 31,78 % (34,62 % en 2007)

    Marine Le Pen = 12,70 % (7,48 % en 2007)

    François Hollande = 26,03 % (22,69 % en 2007)

    Francois Bayrou = 12,73 % (24,73 % en 2007)

  • Mes propositions pour une France forte et juste

    Imprimer

    presidentielle 2012,sarkozy,france forte,propositions

    Lire la suite

  • Interview ce matin sur RCF Haute-Savoie

    Imprimer

    Je serai interviewé ce matin sur les présidentielles par RCF Haute-Savoie (88,60 Mhz) dans le cadre de la rubrique 'l'invité de votre région" à 7 h 20.

    Cette interview sera rediffusée à 8 h 02 dans le cadre du "journal local" et à 12 h 03 dans le cadre de la rubrique 'l'invité de la rédaction locale" puis à nouveau à 18 h 15 dans le cadre de "l'invité de la rédaction locale".

    Lien vers RCF Haute-Savoie

    annecy,interview,radio,rcf,presidentielle 2012,lionel tardy

  • Francois Fillon ce mardi à AIX-LES-BAINS

    Imprimer

    MEETING

    de FRANCOIS FILLON

    mardi 17 avril

    18 h 00

    Palais des Congrès

    AIX-LES-BAINS

    Des bus seront organisés à cette occasion.

    Nous vous remercions de bien vouloir vous mettre en contact avec la permanence départementale de l'UMP.

    04.50.46.84.52

    ou

    ump74@wanadoo.fr

    Lien vers les photos du meeting sur FACEBOOK

    aix-les-bains,fillon,presidentielle 2012

    aix-les-bains,fillon,presidentielle 2012

    aix-les-bains,fillon,presidentielle 2012

    aix-les-bains,fillon,presidentielle 2012

    Dauphiné Libéré du 5 avril

    aix-les-bains,fillon,presidentielle 2012

  • J-5 : pour quel candidat roule le Nouveau Centre Haute-Savoie ?

    Imprimer

    A 5 jours du 1er tour des élections présidentielles, un article du Dauphiné Libéré (en page "votre région" de l'édition de lundi) revient a nouveau sur toute l'ambiguité du positionnement officiel du Nouveau Centre Haute-Savoie !

    Le titre de l'article (voir ci-dessous) semble indiquer qu'il s'agit d'une position officielle du Nouveau Centre 74 ... mais en lisant en détail, on s'aperçoit en fait qu'il s'agit d'un communiqué du délégué territorial pour la 4ème circonscription ... position adoptée après discussions et débats en réunions locales.

    Afin d'éclairer définitivement les électeurs du centre droit, il serait bien que le Dauphiné Libéré pousse plus avant son travail journalistique !

    Il serait bien qu'à défaut d'un communiqué officiel des instances dirigeantes du Nouveau Centre 74, (attendu en vain depuis la décision du Nouveau Centre national de soutenir la candidature officielle de Nicolas Sarkozy lors de son Congrès extraordinaire du 25 février), qu'au moins chaque délégué territorial puisse se positionner en ce qui concerne le choix des militants pour sa circonscription :

    • Qu'en est-il de la position des militants et dirigeants des 1ère, 2ème, 3ème, 5ème et 6ème circonscriptions ?
    • Soutiennent-ils Bayrou ou Sarkozy pour la présidentielle ?
    • Soutiennent la position du Nouveau Centre 74 dont les dirigeants font campagne pour Bayrou ?
    • Soutiennent-ils la position du Nouveau Centre national, dont le président Hervé Morin a apporté dès le 28 mars son soutien pour la présidentielle et pour les législatives aux 5 députés sortants du département (voir ci-dessous) ?

    Bref, beaucoup de questions dont les réponses contribueraient grandement à éclairer le choix des électeurs de chaque circonscription de la Haute-Savoie d'ici dimanche ... et en espérant que le Dauphiné Libéré puisse nous éclairer à ce sujet dans une prochaine édition, si possible avant le 1er tour !!!!!

    Pour info,  Hervé Morin accompagne Nicolas Sarkozy lors de sa visite de ce jour dans le Finistère et partcipera à la réunion publique commune de ce soir à Morlaix ... va comprendre !

     Dauphiné Libéré du lundi 16 avril :

    annecy,haute-savoie,nouveau centre,presidentielle 2012

    Lettre de soutien du Nouveau Centre national :

    annecy,haute-savoie,nouveau centre,presidentielle 2012

  • Meeting de Nicolas Sarkozy ce dimanche à PARIS

    Imprimer

    J'accompagne les militants et sympathisants de la Haute-Savoie lors de leur déplacement en train ce dimanche à Paris.

    meeting,presidentielle 2012,sarkozy

    meeting,presidentielle 2012,sarkozy

    Plus de photos sur ma fiche FACEBOOK

    meeting,presidentielle 2012,sarkozy

    meeting,presidentielle 2012,sarkozy

    meeting,presidentielle 2012,sarkozy

    meeting,presidentielle 2012,sarkozy

  • Projet de Nicolas Sarkozy : la réforme du permis de conduire

    Imprimer

    Le constat :

     

    Passeport souvent indispensable pour l’insertion sociale et professionnelle, sujet de préoccupation majeur chez les jeunes, le permis de conduire est, en volume, le premier examen de France : le seul permis B représente 1,3 millions d’épreuves pratiques et concerne plus de 900 000 candidats chaque année.

     

    Or passer le permis de conduire aujourd’hui s’apparente à un véritable parcours du combattant : 

    • le coût moyen du permis est élevé, environ 1500€, et jusqu’à 3000€ en cas d’échecs successifs ;
    • le délai d’attente pour pouvoir se représenter à l’épreuve pratique est extrêmement long : 82 jours en moyenne, et jusqu’à 120 jours dans certaines régions : Ile-de-France, PACA, Rhône-Alpes… ;
    • le taux de réussite est trop variable selon l’examinateur, ce qui jette un doute sur la qualité du diplôme délivré – or ce qui est en jeu, c’est la sécurité sur les routes.

    Pour mettre fin à cette situation, Nicolas SARKOZY fait quatre propositions :

     

    En association avec les auto-écoles, permettre à tous les jeunes de préparer et de passer le « code » (partie théorique de l’examen du permis de conduire) dans les établissements scolaires : cette disposition fera gagner aux jeunes du temps et de l’argent – la préparation au code aujourd’hui coûtant en moyenne 400€. Elle contribuera également à la prise de conscience par chacun des dangers de la route : il faut en effet rappeler que le risque routier constitue la première cause de mortalité chez les jeunes de plus de 10 ans :

    • Pour cela, nous partirons du « parcours d’éducation à la sécurité routière », qui commence dès l’école primaire et qu’il faut renforcer. A l’issue de ce parcours obligatoire, tous les élèves pourront, à partir de 16 ans, valider le code au sein de leur établissement : lycée, CFA... Les établissements devront, au cours de l’année scolaire (ils auront le choix du moment), organiser une épreuve, surveillés par des personnels habilités, comme c’est le cas aujourd’hui (ce ne sera pas les professeurs).
    • N.B. Tout ceci ne se fera pas sans les auto-écoles, un réseau de PME qui emploie 30 000 personnes et tire une partie de ses revenus de la préparation au code.

    Instaurer un délai maximal d’un mois entre deux passages du permis. C’est aussi une manière de réduire le coût moyen du permis, car plus les délais sont longs, plus il faut payer de leçons entre deux passages pour se maintenir à niveau :

    • Pour cela, il faudra revoir l’organisation actuelle, beaucoup trop rigide. L’enjeu, c’est de pouvoir beaucoup mieux ajuster l’offre de places à la demande – très variable selon la période de l’année et les régions. Cela suppose de recruter de nouveaux examinateurs, mais également de revoir le statut et les conditions de travail des inspecteurs du permis de conduire actuels, qui sont des fonctionnaires d’Etat. On pourrait confier l’organisation de l’épreuve pratique de conduite à un nouvel opérateur, qui permettrait une gestion plus souple et plus réactive.  

    Permettre à tous les volontaires du service civique qui le souhaitent de passer gratuitement leur permis de conduire, comme c’était possible autrefois pour les appelés au service du militaire. C’est une manière pour la société d’exprimer sa gratitude envers ceux qui s’engagent au service de la collectivité.

     

    Faire en sorte que le nouveau dispositif renforce encore les exigences en termes de sécurité routière :

    • par le renforcement du « parcours d’éducation à la sécurité routière » à tous les niveaux de la scolarité (passage de plusieurs attestations en primaire, en 5e, en 3e…)
    • par une amélioration de la qualité de l’examen pratique : par exemple, pour mieux prévenir les accidents, pourquoi ne pas davantage évaluer la capacité des conducteurs à faire face à une situation d’urgence, leur capacité à réagir à un imprévu ?
    • par une meilleure harmonisation des critères de notation : aujourd’hui, les taux de réussite sont très variables selon les inspecteurs.
  • Projet de Nicolas Sarkozy : la banque de la jeunesse

    Imprimer

    La jeunesse de France ne demande qu’une seule chose : qu’on lui fasse confiance. Qu’on lui permette d’être responsable, de prendre son destin en main, de mener à bien ses propres projets, sans lui demander toujours des garanties que, par définition, elle ne peut pas donner.

    La société doit se porter caution pour sa jeunesse.

    Nicolas SARKOZY le fera en créant la « banque de la jeunesse ». Cet organisme se donnera pour mission d’apporter une caution universelle aux jeunes en matière de financement des études et de logement.

    Désormais, tout étudiant pourra emprunter pour financer ses études : l’Etat se portera caution pour lui auprès des banques et couvrira tout risque de défaillance de sa part. Concrètement, tout jeune pourra percevoir un revenu de 500€ par mois pendant toute la durée de sa formation. Il ne devra rembourser la somme qu’après avoir touché son premier salaire, et le montant de ses annuités sera proportionnel à ce salaire. (Si son salaire est au niveau du Smic, il aura moins de 10€/mois à rembourser). C’est ce qu’on appelle le « prêt à remboursement différé contingent », qui est pratiqué par de nombreux pays. L’accès au dispositif sera conditionné à l’inscription dans un cursus de formation et ne sera reconduit l’année suivante que si le bénéficiaire a été reçu à ses examens. Dans le même temps, le système des bourses, qui ont été beaucoup revalorisées ces dernières années, sera évidemment maintenu et renforcé.

     

    La « Banque de la jeunesse » apportera également une garantie locative universelle : aucun jeune ne doit pouvoir se voir refuser l’accès à un logement au prétexte qu’il ne peut présenter de caution parentale ou déposer de garantie. Les pouvoirs publics joueront désormais le rôle d’une assurance « GLI » (garantie loyers impayés) qui, en cas de loyer impayé, paierait le loyer au propriétaire à la place du jeune. Le montant du loyer assuré sera plafonné en fonction de la tension sur le marché locatif, décliné à partir d’un montant moyen national

     

    Précision : la « banque de la jeunesse » ne sera pas une banque au sens strict. Elle sera l’interface entre les jeunes et le réseau bancaire classique : ce sont les banques qui continueront à prêter de l’argent, mais elles ne pourront plus refuser un prêt aux étudiants, puisque l’Etat se portera systématiquement caution.

     

    Totalement dématérialisée, la banque de la jeunesse prendra la forme d’un portail internet qui centraliserait pour tous les jeunes l’offre des prestations auxquelles ils peuvent prétendre. Elle sera responsable de la gestion du fonds de garantie pour les loyers et le prêt-études.

     

    LES AVANTAGES DE CE SYSTEME :

    • En limitant le risque de faillite en cas de non remboursement d'un prêt, on incitera davantage les jeunes à faire des études
    • Ce dispositif sera ouvert à tous, mais sera particulièrement intéressant pour les jeunes des classes moyennes: c’est-à-dire pour ceux qui ne sont pas éligibles aux bourses, mais dont les parents ne sont pas suffisamment riches pour pouvoir les aider.
    • Le système n’est pas coûteux (puisqu’il ne s’agit que d’apporter une caution pour un emprunt) et il est plus responsabilisant que l’allocation d’études, toujours proposée, mais jamais mise en œuvre par la gauche.

    LE COÛT :

     

    Il sera communiqué dans le cadre du chiffrage global du projet, mais il est très limité, dans la mesure où il ne s’agit pour l’Etat que de garantir le défaut de paiement des jeunes.

  • Presidentielle : liste des 40 parrainages rendus publics en Haute-Savoie

    Imprimer

    Les noms des parrainages obtenus par les dix candidats à la présidentielle ont été dévoilés, samedi 31 mars, dans le Journal officiel.

    Il s'agit d'un tirage au sort de 500 noms par candidat parmi les 14 790 parrainages reçus.


    Voici la liste complète des quarante élus de Haute-Savoie qui ont parrainé un candidat et dont le nom a été publié.

     

    Eva Joly :

    • M. Noël Communod, conseiller régional de Rhône-Alpes
    • Mme Claude Comet, conseillère régionale de Rhône-Alpes
    • Mme Jeannie Tremblay, conseillère régionale de Rhône-Alpes
    • M. Alain Coulombel, conseiller régional de Rhône-Alpes
    • M. Gilles Maistre, maire d'Entremont

    Marine Le Pen :

    • M. Dominique Martin, conseiller régional de Rhône-Alpes

    Nicolas Sarkozy :

    • M. Marc Francina, député de Haute-Savoie (5e)
    • M. Guy Chavanne, conseiller général de Taninges
    • M. Laurent Delieutraz, maire d'Arbusigny
    • M. Claude Birraux, député de Haute-Savoie (4e)
    • M. Alain Chamosset, maire de Contamine-Sarzin
    • M. Pierre Losserand, conseiller général de Faverges
    • M. Marc Favre, maire de Valleiry

    Philippe Poutou :

    • M. Léonard Brondex, maire de Domancy
    • Mme Laure Meunier, épouse Schmutz, maire de Servoz
    • M. Jean-Louis Dubois, maire de Héry-sur-Alby
    • M. Gérard Fournier-Bidoz, maire des Villards-sur-Thônes
    • Mme Catherine Clerc, épouse Gurliat, maire d'Evires
    • M. Raymond Courlet, maire de Minzier
    • M. Jean-Pierre Fillion, maire d'Allinges
    • M. Eric Labaz, maire de Nonglard
    • M. Alain Armand, maire de Marlioz
    • Mme Anne Bondon, maire de Montmin

    Nathalie Arthaud :

    • M. Christian Rophille, maire de Saint-Martin-Bellevue
    • M. Jean-Claude Guerraz, maire de Cusy

    Jacques Cheminade :

    • M. Jean-Yves Boos, maire de Giez
    • M. Denis Mouchet, maire de Saxel

    François Bayrou :

    • M. Grégoire Lafaverges, maire de Challonges
    • M. Jean-Paul Amoudry, sénateur
    • M. Jean-Luc Rigaut, maire d'Annecy
    • M. Pascal Bel, conseiller général d'Abondance
    • Mme Marielle Duret, maire de Habère-Lullin
    • Mme Eliane Davoine, épouse Vire, maire de Viuz-la-Chiésaz
    • M. Antoine Vielliard, conseiller général de Saint-Julien-en-Genevois
    • M. Dominique Puthod, conseiller général d'Annecy Nord-Est
    • M. Bernard Bouvier, maire de Bogève

    Nicolas Dupont-Aignan :

    • M. Jean-Bernard Challamel, maire de Thônes
    • M. Yves Dupraz, maire de Burdignin

    François Hollande :

    • M. Jean-Paul Moille, conseiller régional de Rhône-Alpes
    • M. Guillaume Mathelier, maire d'Ambilly

    NB : aucun élu soutenant Jean-Luc Mélenchon n'a été tiré au sort en Haute-Savoie

  • La baisse du déficit public

    Imprimer

    Le déficit public 2011 de la France s’établira à 5,2 % de la richesse nationale (le PIB). L’objectif que nous avions fixé,  c’était 5,7 %. C’est 10 Md€ de mieux que prévu.

    Au début de l’année 2011, lorsque nous avons fixé notre objectif, tout le monde nous a dit que nous ne le respecterions pas, que c’était au mieux une illusion, au pire un mensonge. Tous les socialistes nous sont tombés dessus. François HOLLANDE par exemple avait parlé à l’époque (La Tribune, 29 septembre 2010) du « caractère hautement velléitaire des objectifs de déficit 2011, qui sont inatteignables ».

    Résultat, non seulement nous faisons mieux que prévu, mais nous faisons la plus grosse baisse de déficit de l’histoire. En 2010, nous étions à 7,1 %. Aujourd’hui à 5,2 %. C’est 39 Md€ de moins. Aucun Gouvernement n’avait, en un an, réussi à réduire le déficit public d’un tel montant. D’autres Gouvernements eux ne respectent pas leurs objectifs : l’Espagne devait être à 6 % de déficit en 2011, ils sont à 8,5 % du PIB.

    Ce résultat, il ne tombe pas du ciel parce que Nicolas SARKOZY n’a pas pu compter sur la croissance : nous avons eu la pire crise depuis les années 30. Nous l’avons obtenu en faisant des réformes pour baisser les dépenses : le 1 sur 2, la réforme des retraites, la maîtrise des dépenses de santé, la RGPP. Nicolas SARKOZY a eu le courage de dire aux Français qu’on ne pouvait pas continuer à recruter des fonctionnaires, à multiplier les dépenses, à mettre sous le tapis le sujet des retraites. Le résultat meilleur que prévu (5,2 vs 5,7 %) est essentiellement lié à une accélération de la baisse des dépenses publiques.

    Et ces réformes, elles n’ont pas cassé la croissance : la France est le seul pays occidental à n’avoir subi aucun trimestre de récession depuis le 2ème trimestre 2009 et nous venons même de réviser à la hausse la prévision 2012 (de 0,5  % à 0,7 %).

    Tout le monde peut donc constater la différence. Monsieur HOLLANDE remet en cause toutes ces réformes, dit qu’il faut recréer des postes de fonctionnaires et refuse de parler d’économies. Il dit qu’il ne peut pas réduire les déficits s’il n’y a pas de croissance, qu’il faut qu’il en reparle à Bruxelles, qu’il ne pourra pas, en tout état de cause, être à l’équilibre avant 2017. Ce seul décalage d’un an du retour à l’équilibre (de 2016 à 2017), c’est 35 Md€ de dette en plus pour la France et les Français.

    Nicolas SARKOZY présentera la semaine prochaine un chiffrage de son programme. Il respectera évidemment l’objectif que la France a pris devant ses partenaires : le déficit 0 en 2016. Ce sera la première fois depuis 1974. Et une grande nouvelle pour la jeunesse de France, qui a le droit à la même protection sociale que ses parents.