Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Agenda du 25 juin au 1er juillet 2007

    Lundi 25 juin : CIRCONSCRIPTION

    10 H 00 : Séance publique Conseil Général

    17 H 30 : Conseil municipal ANNECY

    18 H 30 : Inauguration locaux Maison des Commerçants ANNECY

    Mardi 26 juin : PARIS

    06 H 00 : Train pour PARIS

    10 H 30 : Réunion groupe UMP

    15 H 00 : Ouverture XIIIème législature (hémicycle)

    15 H 30 : Election nouveau président Assemblée nationale (hémicycle)

    Mercredi 27 juin : PARIS

    08 H 00 : Audition assistants parlementaires

    19 H 00 : Soirée Amitiés Savoyardes à PARIS

    Jeudi 28 juin : PARIS

    08 H 00 : Réunions diverses

    10 H 00 : Election président commission affaires économique (commission)

    19 H 00 : Train pour ANNECY

    Vendredi 29 juin : CIRCONSCRIPTION

    08 H 00 : Recherche locaux pour permanence 

    Samedi 30 juin : CIRCONSCRIPTION

    11 H 00 : Cérémonie accueil nouveaux citoyens en Préfecture

  • Ouverture de la XIIIème législature

    La XIIIe législature s’est ouverte mardi. C’est au sein de la Commission des Affaires Economiques que j’ai choisi de siéger au cours des cinq années à venir.

    La session extraordinaire, qui s’ouvre la semaine prochaine et durera tout le mois de juillet, permettra de mettre en œuvre plusieurs des engagements pris pendant la campagne. Quatre projets de loi revêtent une importance particulière, et je souhaiterais les évoquer brièvement.


    Le projet de loi en faveur du travail, de l’emploi et du pouvoir d’achat traduit notre volonté de redonner toute sa place au travail comme valeur et comme outil d’amélioration du pouvoir d’achat. Il comprend les grandes mesures annoncées en matière fiscale : défiscalisation des heures supplémentaires, exonération des droits de succession pour 95 % des Français, crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunts immobiliers, « bouclier fiscal » porté à 50% des revenus, exonération d’impôt sur le revenu pour les étudiants qui travaillent, … Ces différentes mesures permettront une baisse des prélèvements obligatoires de 11 milliards d’euros dès 2008.

    L’autonomie des universités constituera le premier volet de la réforme de l’université, qui est, selon François Fillon, la « réforme la plus importante de la législature ». Il s’agit de permettre aux universités françaises d’être plus réactives dans la bataille mondiale de l’intelligence et de la connaissance. Dotées d’une gouvernance plus efficace (davantage de pouvoirs et de responsabilités pour les présidents d’université, conseils d’administration resserrés), les universités pourront notamment accéder à l’autonomie budgétaire, gérer librement leur patrimoine immobilier et recruter plus simplement leurs enseignants.

    Un projet de loi cadre sur le service minimum dans les transports sera aussi débattu. Les partenaires sociaux devront, au sein de chaque entreprise, se mettre d’accord sur une procédure de négociation préalable avant le dépôt de tout préavis de grève. Si la prévention échoue, les usagers doivent pouvoir être assurés d’un service réduit mais prévisible. Un service sur mesure sera établi par les acteurs locaux, au plus près des besoins essentiels des populations, et les salariés devront informer l’entreprise de leur intention de faire grève au plus tard 48 heures à l’avance.


    Enfin, le projet de loi renforçant la lutte contre la récidive des majeurs et des mineurs, tout en préservant la marge d’appréciation du juge, prévoit l’instauration de peines plancher pour tous les crimes et pour les délits punis d’au moins trois ans d’emprisonnement qui ont été commis en récidive. L’ « excuse de minorité », qui conduit à réduire de moitié la peine encourue par les mineurs, sera supprimé pour les mineurs de 16 à 18 ans coupables de crime ou délit violent ou de nature sexuelle qui récidivent pour la seconde fois. Ils encourront alors la même peine que les majeurs.

  • Crise du Darfour

    Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes, a présidé la réunion ministérielle du groupe de contact élargi sur le Darfour qui se tenait à Paris le 25 juin.

    Les acteurs avaient en ligne de mire l’application concrète des accords intervenus récemment, notamment sur le déploiement d’une force hybride d’interposition.

    Les participants à la réunion, parmi lesquels une délégation chinoise, la secrétaire d’Etat des Etats-Unis, Condoleeza Rice, la secrétaire d’État aux Droits de l’homme, Rama Yade, et Bernard Kouchner ont abordé quatre aspects importants de la crise au Darfour :

    • Relancer le processus politique entamé, avec l’élaboration d’une feuille de route conjointe entre l’Union africaine et les Nations unies. Les discussions ont porté sur la mise en application des premières dispositions.
    • Etablir un bilan humanitaire et sécuritaire : les délégations ont évalué les avancées dans la facilitation de l’aide humanitaire décidée conjointement par le Soudan et l’Onu. Elles ont également discuté des perspectives de déploiement d’une force hybride d’interposition après l’accord donné par le Soudan.
    • Dresser un premier état des lieux des besoins de reconstruction et d’aide de la communauté internationale.
    • Aborder la dimension régionale de la crise et ses implications dans l’est du Tchad et au nord-est de la Centrafrique.

     

  • Relèvement du SMIC au 1er juillet

    Le smic horaire augmentera de 2,1 % au 1er juillet selon le décret présenté au Conseil des ministres du 27 juin. Le Gouvernement envisage par ailleurs de réformer ses modalités de calcul.

    Après avoir recueilli, le 25 juin, l’avis de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC), le Gouvernement a décidé de relever de 2,1 % le salaire minimum de croissance (smic) en application des textes sur ses modalités de calcul. Cette hausse, qui correspond à une revalorisation au minimum légal, porte son montant brut à 8,44 euros, soit 1 280 euros mensuels sur la base d’une durée légale de 35 heures hebdomadaires.

    Elle permet de "garantir une augmentation du pouvoir d’achat des salariés au smic par rapport à ce qu’a été l’inflation", a déclaré le ministre du Travail, Xavier Bertrand, à l’issue de la CNCC. La détaxation et la défiscalisation des heures supplémentaires y contribueront également, a-t-il ajouté, rappelant qu’avec ces mesures l’objectif du Gouvernement était d’accroître le pouvoir d’achat, non seulement des smicards, mais aussi de l’ensemble des salariés.

    Une commission indépendante.

    Ces questions seront abordées lors de la conférence tripartite prévue à la rentrée sur l’emploi, le pouvoir d’achat et les revenus. Une commission indépendante serait chargée de donner son avis sur une réforme des modalités de fixation du smic.

    La CNNC du 25 juin a d’autre part dressé le bilan de l’année 2006. Un bilan stable par rapport à l’année précédente avec 46 accords interprofessionnels signés. Il s’agit soit de nouveaux textes, soit d’avenants à des accords antérieurs. Les plus importants portent sur l’emploi des seniors, l’aide au retour à l’emploi et à l’assurance chômage, la convention de reclassement personnalisée et la diversité dans l’entreprise.

  • Rentrée officielle des députés aujourd'hui

    Le 26 juin a lieu l'ouverture de la XIII ème législature.

    Les 577 députés, et parmi eux Lionel Tardy, éliront leur Président, et commenceront à plancher sur les différents textes qui leur seront soumis.

    D'ores et déjà, plusieurs textes seront à l'ordre du jour pendant la session ordinaire et extraordinaire :

    * projet de réforme des universités,
    * projet de loi sur le travail, l'emploi et le pouvoir d'achat,
    * projet sur la récidive et les peines planchers
    * projet de loi sur le service minimum dans les transports

  • Première séance dans l'hémicycle

    Election du nouveau président de l'Assemblée Nationale :

    7180ed84fd7cea31b1ad567fc96e119d.jpg
    7ef7feb27204653795fea571ee63ce14.jpg
  • Lundi 25 juin

    Participation séance publique Conseil Général :

    5d878ea534651cd07edefc5a2acdb898.jpg

    Participation séance publique conseil municipal ANNECY :

    7a125e142c7ad0679626807bf4b50ebf.jpg

    Inauguration locaux Maison des Commerçants ANNECY :

    c973afd4d16f154a5c13d8da897dfd61.jpg

     

  • Traité simplifié européen : les 27 parviennent à un accord

    L’accord conclu dans la nuit du 23 juin entre les Etats membres de l’UE, réunis en sommet à Bruxelles, prévoit l’ouverture d’une Conférence intergouvernementale cet été, qui devra finaliser la rédaction d’un nouveau traité réformateur d’ici à la fin 2007.

    Ces dernières semaines, le ministre des Affaires européennes, Bernard Kouchner, et son secrétaire d’Etat, Jean-Pierre Jouyet, avaient multiplié les contacts avec les diplomaties des 26 autres États membres de l’UE, en vue du Conseil européen, afin de défendre le projet français de traité simplifié.

    Parmi les points forts de ce nouveau texte :

    - La création d’une présidence stable de l’Union européenne : celle-ci remplacera les présidences tournantes actuelles. Ce président, élu pour une durée renouvelable de deux ans et demi, préparera et animera les sommets européens et représentera l’UE sur la scène internationale.

    - L’extension des domaines du vote à la majorité qualifiée à la coopération judiciaire en matière pénale et à la coopération policière.

    - La mise en place d’un "haut représentant pour les affaires étrangères et la politique de sécurité". Ce poste regroupera les fonctions de l’actuel haut représentant pour la Politique étrangère et de sécurité commune (Pesc) et du commissaire européen aux Relations extérieures, donnant pour la première fois à la diplomatie européenne un visage unique.

    - La règle de vote à la double majorité - qui stipule qu’une décision doit être prise par 55 % des Etats membres et 65 % de la population - entrera progressivement en application à partir de 2014. En outre, en cas de litige, les pays pourront se référer jusqu’en 2017 au traité de Nice et exiger le report d’une décision.

    - La valeur contraignante de la Charte des droits fondamentaux est reconnue, sauf pour le Royaume-Uni. Elle sera mentionnée dans le texte sans pour autant y être intégrée.

    Le nouveau traité devra être ratifié par tous les pays membres pour entrer en vigueur en 2009.

  • Agenda du 18 au 24 juin 2007

    Lundi 18 juin : CIRCONSCRIPTION

    08 H 30 : Interview ESSOR SAVOYARD

    11 H 00 : Commémoration appel 18 juin (monument aux morts d'ANNECY)

    15 H 00 : Interview DAUPHINE LIBERE

    18 H 00 : Commémoration appel 18 juin (Plateau des Glières) 

    Mardi 19 juin : PARIS

    06 H 00 : Train pour PARIS

    11 H 00 : Arrivée à l'Assemblée Nationale (administratif)

    Mercredi 20 juin 2007 : PARIS

    08 H 00 : Lecture CV assistants parlementaires

    11 H 00 : Discours et déjeuner à l'Elysée

    15 H 00 : Elections au sein du groupe UMP

    17 H 00 : Réunion groupe UMP

    Jeudi 21 juin 2007 : PARIS

    08 H 00 : Audition assistants parlementaires

    19 H 00 : Train pour ANNECY

    Vendredi 21 juin : CIRCONSCRIPTION

    08 H 00 : Recherche locaux pour permanence

    18 H 30 : Réunion FIB 74 à ANNECY

  • Essor Savoyard du 21 juin

    4bfb4be200868a44f4e3b8cbcef5f007.jpg


    06 - 21juin07 Essor art1.jpg

    e70a2d9f35028a3768e9021fbd188c1b.jpg


    06 - 21juin07 Essor art2.jpg

    f305c95d70a87a674cbece23c02701af.jpg


    06 - 21juin07 Essor art3.jpg

    b8647b25b47731993273a556eb2fb5a0.jpg


    06 - 21juin07 Essor art4.jpg

    609f29c887ca82990b721ec191f2e22b.jpg


    06 - 21juin07 Essor art5.jpg

    be43c3f02a931c6b5add30d550a739cb.jpg


    06 - 21juin07 Essor art6.jpg

    6d3581f3e36bc3a5f4b6c22fc07f7ec6.jpg


    06 - 21juin07 Essor art7.jpg

    1c744f1b19940b690c96b1f83e354fbc.jpg


    06 - 21juin07 Essor art8.jpg

  • Mercredi 20 juin :

    Discours du Président de la République à l'Elysée :

    479103fe9cd54323d58a941e78f99f8d.jpg
    297dbd1fa7913e89151be794d6f89c6f.jpg
    f331eb2b98282d1be49e7b025d7deae7.jpg
    Elections au sein du groupe UMP :
    (candidat au perchoir, président du groupe, bureau)
    bc341473689486ef4622995bd52659f9.jpg
  • Dauphiné Libéré du 19 juin

    5bac16ed58c2d166bae9bce06ad347f3.jpg


    06 - 19juin07 DL art1.jpg

    a9d15d4a9a05d947e5c81a6ca4854904.jpg


    06 - 19juin07 DL art3.jpg

  • Commémoration du 18 juin aux Glières

    Première cérémonie officielle de Lionel Tardy.

    Plus de 1000 personnes rassemblées aux Glières.

    e5e58298da68cf0518f5e7b8668eb900.jpg
    3a25702b1426a59d6c0526b98e669cf1.jpg

    851b6696265d8fe205b691502c0632f7.jpg