Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cope - Page 2

  • Présidence de l'UMP : pour qui votent les parlementaires de Haute-Savoie

    Imprimer

    Dauphiné Libéré du 16 novembre :

    article de presse0088.jpg 

  • Présidence de l'UMP : le dernier sondage ... choisissez bien, choisissez François Fillon

    Imprimer

    ump,fillon,cope,presidence

    ump,fillon,cope,presidence

    ump,fillon,cope,presidence

    ump,fillon,cope,presidence

  • Journée parlementaire de l'UMP à MARCQ-EN-BAROEUL

    Imprimer

    La journée parlementaire de l'UMP était articulée cette année autour de 2 thèmes :

    • Les 100 jours socialistes : analyse et débat à partir d'une enquête d'opinion de l'IFOP
    • Les attentes des français : analyse et débat à partir d'une enquête d'opinion de l'IFOP

    Un meeting en soirée a permi aux 2 candidats à la présidence de l'UMP de s'exprimer face aux militants.

    Lien vers les photos sur ma fiche FACEBOOK

    marcq-en-barouel,fillon,cope,ump,journee parlementaire

    marcq-en-barouel,fillon,cope,ump,journee parlementaire

    marcq-en-barouel,fillon,cope,ump,journee parlementaire

    marcq-en-barouel,fillon,cope,ump,journee parlementaire

  • Elections à la présidence de l'UMP : ça bouge ...

    Imprimer

    Le Figaro du 22 août :

    presse,le figaro,cope,election,ump,fillon

  • ... l'élection à la présidence nationale de l'UMP démarre mal en Haute-Savoie

    Imprimer

    Gentiment tâclé attaqué dans le Dauphiné Libéré de ce jour par Bernard Accoyer, notre président départemental, sur mon "engagement pro-Fillon prématuré" ... je dois dire que je suis tombé des nues.

    Je l'ai été encore plus à la lecture de la "Lettre aux militants de Haute-Savoie" signée de notre président départemental, annonçant la venue de Jean-François Copé, le Secrétaire Général de notre mouvement, le jeudi 2 août à Sallanches ... sans aucune concertation avec les parlementaires !

    Pour ma part, c'est la visite de Jean-François Copé que je trouve prématurée.

    Soit cette rencontre de Jean-François Copé avec les militants du département a lieu dans le cadre de sa fonction de Secrétaire Général et le courrier doit s'arrêter là (bonjour la neutralité de notre fédération), soit elle a lieu dans le cadre de sa candidature à la présidence de l'UMP ... il faut être clair : quel est cadre de cette visite, qui finance l'envoi des invitations, le déplacement et la location de la salle (l'UMP nationale, l'UMP départementale, le candidat Copé) ... dans tous les cas, il y a mélange des genres.

    Et c'est là ou les choses deviennent cocasses puisque notre président départemental qui invite notre Secrétaire Général "en son nom" ... enchaïne, dès le second paragraphe, sur l'élection à venir du nouveau président de l'UMP. 

    Dans cette lettre, notre président départemental s'affiche comme le GARANT du bon déroulement de ces élections internes défense de rire, en invitant, dès qu'ils se seront fait connaître OFFICIELLEMENT (et auront obtenu le nombre de parrainages idoine) tous les candidats à venir rencontrer les militants de notre département (et propose de les accueillir lors notre fête départementale du 15 septembre, alors que la clôture des parrainages a lieu le 18 septembre !!!).

    Mais alors demeure une question : pourquoi notre president departemental s'est-il empressé de valider une réunion des militants avec Jean-François Copé ... alors que celui-ci n'est toujours pas candidat officiellement au poste de président de l'UMP et qu'il dispose encore moins du nombre de parrainage idoine ? Cette ambiguité entretenue entre le rôle de Secrétaire Général et de futur candidat à la présidence de l'UMP, passée sous silence, doit être dénoncée.

    Dans cette élection, beaucoup de candidats n'auront pas les moyens de se payer un Tour de France des départements !

    La transparence, l'égalité des candidats  ... c'est de ne plus organiser, à partir du 18 juillet, des réunions qu'avec les seuls candidats OFFICIELLEMENT déclarés et en recherche de parrainages pour éviter tout mélange des genres ! Celà doit être un principe de base qui doit s'appliquer à toutes les fédérations UMP.

    Vous l'aurez bien compris,  tout le reste du courrier n'est que du bla bla : on est tous d'accord pour dire que cette élection à la présidence de l'UMP ne doit pas cliver nos troupes et d'ailleurs j'ai apporté mon soutien à François Fillon sans en justifier les raisons pour ne pas porter préjudice aux autres candidats ... on est tous d'accord sur LE FOND des choses et tous nos candidats sont excellents !

    Par contre je suis et je serai particulièrement vigilant sur LA FORME ...

    La période des parrainages est ouverte depuis le 18 juillet et sera close le 18 septembre ... il est donc PLUS QUE TEMPS (avec le mois d'août à venir) pour chaque candidat à la présidence de l'UMP de mobiliser ses troupes afin de reccueillir les 7924 parrainages nécessaires, ce qui n'est pas une mince affaire.

    Je constate d'ailleurs que Jean-François Copé recueille lui aussi des parrainages ... tout en n'étant toujours pas officiellement candidat, y compris via le site de l'UMP et non pas via une personne physique, comme tous les autres candidats, mais via une personnalité morale, le "comité pour la candidature de Jean-François Copé" ... j'espère que notre bureau politique, auquel je précise je n'appartiens pas, s'en est ému !

    Dans ce cadre, j'ai choisi d'apporter mon soutien et de recueillir pour la Haute-Savoie les parrainages en faveur de la candidature de François Fillon ... qui lui s'est déclaré, sans ambiguité et en toute transparence, candidat dès le 1er juillet ... tiens d'ailleurs, la TRANSPARENCE c'est une des raisons de mon soutien à sa candidature.

    C'est mon droit et j'estime que ma démarche est tout sauf prématurée ... sauf a se prononcer "en temps utile" ou plus exactement à attendre le sens du vent.

    Beaucoup de parlementaires et pas des moindres se sont déjà positionnés pour parrainer leur candidat, je ne pense pas que leur choix soit prématuré ... le 18 septembre il sera trop tard.

    Les choses étant dîtes, je souhaite bonne chance à tous les candidats et que le meilleur gagne ... mais dans le respect de certaines règles électorales élémentaires et en souhaitant que ce grave dérapage soit le dernier ... mais il est encore temps de tout annuler.

    Nou saurons TOUS nous rassembler derrière le candidat qui sera élu président de l'UMP. 

    Lettre aux militants du 25 juillet :

    ump,cope,haute-savoie

    ump,cope,haute-savoie

    Dauphiné Libéré du 26 juillet 2012 :

    ump,cope,haute-savoie

    Dauphiné Libéré du 27 juillet

    ump,cope,haute-savoie

  • Plus que 3 jours ... votez pour le projet de l'UMP

    Imprimer

    projet,ump,presidentielle 2012,cope

    projet,ump,presidentielle 2012,cope

    Lien vers le PROJET 2012

    projet,ump,presidentielle 2012,cope

  • Coût du projet PS : le compteur tourne ...

    Imprimer

    ps,projet,hollande,presidentielle 2012,ump,cope,budget

    Avec son projet, le PS voudrait renouer avec les accents mitterrandiens du "changer la vie".

    Il nous promet "le changement" et leur candidat, François Hollande, prétend "réenchanter le rêve français".

    Lors de sa convention d'aujourd'hui, l'UMP a passé le projet socialiste à la loupe :

    • dépenses nouvelles
    • recettes nouvelles
    • autres taxes supplémentaires ...

    ps,projet,hollande,presidentielle 2012,ump,cope,budgetps,projet,hollande,presidentielle 2012,ump,cope,budgetps,projet,hollande,presidentielle 2012,ump,cope,budgetps,projet,hollande,presidentielle 2012,ump,cope,budgetps,projet,hollande,presidentielle 2012,ump,cope,budgetps,projet,hollande,presidentielle 2012,ump,cope,budget

  • Campus UMP 2011 à Marseille : les Jeunes Populaires de Savoie sont là ...

    Imprimer

    campus,ump,marseille,copecampus,ump,marseille,copecampus,ump,marseille,copecampus,ump,marseille,copecampus,ump,marseille,copecampus,ump,marseille,cope

  • Jean-François COPE en Haute-Savoie ce samedi

    Imprimer

    Plus de 600 militants de la majorité présidentielle présents à Jonzier-Epagny pour la réception de Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP.

    Toutes les photos sur ma fiche FACEBOOK

    Lien vers FRANCE 3 Rhône-Alpes du 2 juillet

    annecy,presse,dauphine,la faucigny,cope,ump,parlementaires,reunion publiqueannecy,presse,dauphine,la faucigny,cope,ump,parlementaires,reunion publiqueannecy,presse,dauphine,la faucigny,cope,ump,parlementaires,reunion publique

    Le Figaro du 4 juillet

    annecy,presse,dauphine,la faucigny,cope,ump,parlementaires,reunion publique

    Dauphiné Libéré du 3 juillet

    annecy,presse,dauphine,la faucigny,cope,ump,parlementaires,reunion publiqueannecy,presse,dauphine,la faucigny,cope,ump,parlementaires,reunion publique

    Dauphiné Libéré du 2 juillet

    annecy,presse,dauphine,la faucigny,cope,ump,parlementaires,reunion publique

    Dauphiné Libéré du 1er juillet

    07- 01juil11 DL.jpg

    Le Faucigny du 1er juillet

    07- 01juil11 Faucigny.jpg

  • Fête départementale de l'UMP Haute-Savoie, en présence de Jean-François COPE

    Imprimer

     Fête Départementale UMP Haute-Savoie

     

    SAMEDI 2 JUILLET 2011

     

    Ferme Pédagogique

    « GAEC au Coucher du Soleil »

     

    Sur le Mont

    74520 Jonzier-Epagny

    (voir plan ci-dessous)

     

     En présence de

    Jean-François COPE

    Secrétaire général de l'UMP 

      

    à partir de 12 heures

     

     

    Menu vin compris et apéritif : 15 euros

     

    Pour les couples et familles :

    à partir de la deuxième personne, 10 euros par repas.

     

    Réservation et d'infos sur www.ump74.fr

     

    jonzier-epagny,ump,cope,fete,reunion publique

  • Réunion du groupe UMP

    Imprimer

    Première réunion du groupe depuis le remaniement ministériel de la semaine dernière, en présence de Frédéric Mitterand.

    Le président du groupe, Jean-François Copé, nous a entretenu des états généraux de l'outre mer qui se déroulent cet après-midi à l'Assemblée et des élections internes au niveau des commissions qui auront lieu ce mercredi : je suis candidat au poste de Secrétaire de la Commission des Affaires Economiques.

    Ensuite, point sur le calendrier de la session extraordinaire qui se tiendra du 1er juillet au 23 juillet :

    • examen du projet de loi sur la gendarmerie
    • examen du projet de loi sur la mobilité des fonctionnaires
    • examen du projet de loi sur le "travail du dimanche"
    • examen du projet de loi sur la formation professionnelle
    • examen du projet de loi Hadopi 2
    • mise en place du groupe de travail sur la burqa
    • débat sur le grand emprunt ...

    Le président de l'Assemblée nationale a rappelé que le nouveau règlement de l'Assemblée nationale entrait en vigueur dès le 1er juillet, avec notamment la mise en place du temps global, lors de l'examen des textes dans l'hémicycle.

    P1210219.JPG
  • Réunion du groupe UMP

    Imprimer

    La réunion du groupe a tourné essentiellement autour du problème de l'agriculture (lait) et de la réforme du règlement de l'Assemblée, dont l'examen va se poursuivre cet après-midi.

    En ce qui concerne le problème du prix du lait, après avoir rappelé que les quotats avaient été supprimés en 1999, Michel Barnier a indiqué qu'il souhaitait agir rapidement (réunion des acteurs dès jeudi). Il n'est pas normal que les agriculteur ne sachent pas à l'avance quel sera le prix de vente de leur production. En toile de fond, c'est tout le débat de la révision de la PAC qu'il faut dès maintenant anticiper.7

    Puis Bernard Accoyer et François Fillion se sont exprimé longuement sur les conséquences de la modification du règlement de l'Assemblée nationale (serpent de mer depuis 30 ans), et notamment sur les 2 articles restant à examiner (les articles 26 et 31). L'article 26 traite notamment du temps legislatif programmé (durée d'examen d'un texte) et l'article 31 du droit d'amendement (temps de défense des amendements). Deux sujets chauds, dont les articles avaient été réservés la semaine dernière, afin d'être débattu sereinement.

    Parmi les questions des députés, beaucoup ont porté sur l'examen des textes en urgence (une seule lecture à l'assemblée, puis au Sénat) au lieu de la procédure traditionnelle qui passe par deux lectures par chaque assemblée en cas de modification du texte en premère lecture : celà permet des débats plus constructifs.

    P1190351.JPG
  • Réunion du groupe UMP à l'Assemblée

    Imprimer

    Réunion apaisée du groupe UMP ce matin.

    Jean-François Copé a insisté sur le bilan positif des deux premières années de mandat du Président de la République. Xavier Bertrand a souligné qu'il s'agit d'un bilan d'étape, et qu'un tract "promesses tenues" allait être largement diffusé.

    Puis le président du groupe a souligné la mobilisation majeure qui a eu lieu contre les 3 projets de loi défendus par l'opposition, jeudi dernier.

    Le gros texte, à venir en examen la semaine prochaine, est la réforme du règlement de l'Assemblée. Le but de cette réforme est de transformer en profondeur le travail parlementaire, que les jours de présence soient des jours utiles, que le temps programmé soit mis en place, qu'il n'y ai plus de juxtaposition entre les horaires en hémicycle et en commission ...

    Enfin, sur la loi Hadopi, il a salué le coup politique, face a des socialistes qui prennent une position contraire à leurs propres principes, uniquement par esprit d'opposition (et se mettent ainsi les artistes à dos).

    Le Premier Ministre est quand à lui revenu sur les manifestations du 1er mai, d'un niveau bien inférieur à celle du début d'année : les français sont conscients que le Gouvernement n'est pas responsable de la crise et a engagé des mesures fortes pour en limiter les effets.

    Enfin il est revenu sur les sondages qui prouvent que notre électorat de droite et du centre soutient le président, ce qui constitue un socle important qui doit nous inciter à poursuivre les réformes.

    Les députés ont ensuite posé des questions sur les universités, les prisons ...

    P1170846.JPG
  • Réunion du groupe UMP

    Imprimer

    Le président de groupe nous a informé de la réunion du club des 27, le 8 avril à l'Assemblée nationale.

    Après la fin de l'examen du projet de loi Création et internet, nous aborderons un texte sur l'outremer.

    La prochaine semaine d'initiative parlementaire (celle d'avril) sera consacrée a un texte sur l'inceste et un autre sur la simplification du droit. Celle de mai concernera un texte sur l'emploi et un texte sur les bandes violentes.

    Le Premier Ministre, a abordé les tenants et aboutissants du sommet du G20 qui aura lieu ce jeudi à Londres : il faut réformer le système financier.

    Il a largement abordé le décret sur la rémunération des dirigeants publié ce lundi.

    Puis de nombreux députés se sont exprimés sur la crise, la loi Internet et Création et la rémunération des dirigeants. 

    P1160472.JPG
  • Réunion du groupe UMP à l'Assemblée

    Imprimer

    La réunion du groupe a été l’occasion pour le Premier ministre de rappeler sa position sur la politique étrangère de la France et notamment sur la réintégration du commandement intégré de l’OTAN, sur laquelle il engagera la responsabilité du Gouvernement cet après-midi.

     

    Gros débat également sur le bouclier fiscal, dont certains députés UMP souhaitent la remise en cause.

     

    A ce sujet, le Premier ministre a mis les députés UMP en garde contre ceux qui veulent nous faire reculer, sous prétexte de crise, sur notre politique économique et sociale. Il faut tenir nos engagements, être cohérent malgré la conjoncture.

     

    De nombreuses interventions également sur le logement, les niches fiscales, la réunion du G20 …

     

    Pour ma part, j’ai interpellé le Premier ministre sur le projet de loi Internet et Création :

     

    « Monsieur le Premier ministre, mes chers collègues.

     

     Je souhaiterai revenir sur le projet de loi Création et Internet, dont l’examen a été suspendu jusqu’au 31 mars. Il me semble qu’il est urgent de se poser les vraies questions par rapport à ce texte.

     

    Si nous sommes tous d’accord sur la protection des droits d’auteur, ce texte n’est malheureusement pas applicable et va de plus nous mettre toute notre jeunesse à dos.

     

    Aussi, pour limiter la casse, nous sommes un certain nombre de députés de la majorité à souhaiter voir corriger le système de sanction et notamment la suspension de l’abonnement internet.

     

    Les débats ont montré que sa mise en place est impossible et va provoquer nombre de disparités entre les abonnés à internet. Sans compter toutes les demandes en dommages et intérêts que ce texte va susciter, car il faut s’attendre à ce que de nombreux jugements infirment les décisions de suspension qui seront prononcées par la Commission de Protection des Droits. Qui paiera ???

     

    Remplacer la décision de suspension de l’abonnement par une amende est indispensable.

     

    En effet l’autorité administrative créée pour l’occasion, l’HADOPI, qui je le rappelle sera forte de … 7 personnes, prendra des sanctions de façon automatique et arbitraire, et sera bien incapable d’assurer une procédure contradictoire.

     

    Tout au contraire, l’amende, dont le montant serait fixé par décret, ne suspend pas  la connexion internet, permet de préserver les droits et possibilités de recours des abonnés, et dispense de dommages et intérêts, tout en gardant un caractère de sanction. Pour les récidivistes ou les professionnels du piratage, on pourra toujours, en plus de l’amende, engager des poursuites pour contrefaçon.

     

    Pour terminer, Monsieur le Premier ministre, je réaffirme que ce texte est inapplicable et que ce sera un sport national pour les internautes de le contourner, dès sa mise en application.

     

    Quand un texte de loi va dans le bon sens, vous avez notre appui entier, quand un texte pose problème, il est de notre devoir de député de vous alerter. »

     

    P11507201.JPG
  • Réunion du groupe UMP

    Imprimer

    10 articles de la réforme constitutionnelle, votée à une voix près lors du Congrès de juillet 2008, entrent en application aujourd'hui.

    Tous ces articles ont trait au travail parlementaire et donnent de nouveaux outils aux députés dans l'élaboration et le contrôle de la loi.

    L'un des changement les plus symboliques est l'ordre du jour partagé. Jusque là, essentiellement fixé par l'exécutif, il sera partagé à égalité :

    • deux semaines pour débattre des projets de loi gouvernementaux
    • une semaine pour débattre des propositions de loi d'origine parlementaire
    • une semaine pour le contrôle et l'évaluation de l'action gouvernementale

    Appliqué à notre agenda à venir, celà donne :

    • du 3 au 12 mars : deux semaines d'initiative gouvernementale consacrées à la poursuite des débat sur les lois Hôpital et Internet
    • du 17 au 19 mars : projet de loi parlementaire sur le financement des PME
    • du 24 au 26 mars : évaluation du bilan des maisons de l'emploi et questions cribles avec Valérie Pécresse et Michel Barnier.

    Comme l'a souligné Jean-François Copé, celà va nécessiter un changement de rythme de travail et une réorganisation du planning de l'Assemblée sur 3 JOURS (mardi/mrecredi/jeudi).

    Car dorénavant, c'est le texte adopté en Commission (et non plus le texte gouvernemental) qui sera examiné dans l'Hémicycle.

    P1140967.JPG
  • Réunion du groupe UMP

    Imprimer

    Réunion du groupe ce matin, quelque peu perturbée par les mesures de sécurité liées à la visite du président de l'Autorité palestienne, Mahmoud Abbas, à l'Assemblée nationale.

    Jean-François Copé a annoncé le lancement, la semaine prochaine, des Etats Généraux de la dépense publique.

    François Fillon est revenu sur la motion de censure socialiste et a précisé que les 1000 opérations annoncées dans le cadre du CIACT de Lyon constituaient une première série de projet. Celà ne signifie pas pour autant que toutes les vannes sont ouvertes ... Le but de ces opérations est de relancer l'économie par des travaux et non des études.

    Sur les critiques concernant le volet pouvoir d'achat du plan de relance, et notamment face à ce qui est annoncé par le président Obama à ce sujet, le Premier Ministre a précisé que les situations n'avaient rien à voir, car contrairement à la France, les USA ne disposent pas d'amortisseurs sociaux.

    Pierre Méhaignerie a rappelé que le chiffre de la redistribution sociale en France est de 1000 milliards d'euros (soit 50% de notre PIB). Cette somme a augmenté mécaniquement de 17 milliards d'euros entre 2007 et 2008 (allocations/handicap/retraites ...), ce qui fait de la France la championne du monde.

    Puis Jean-François Copé a abordé la problématique de notre positionnement en matière de défense européenne, sachant que le 4 avril sera la date anniversaire des 60 ans de la création de l'OTAN. Des réunions vont être programmées à ce sujet.

    Nous avons ensuite débattu du projet de loi portant réforme de l'hôpital. Sur ce texte, il faudra trouver la bonne ligne de crête en ayant un message offensif et équilibré concernant notamment :

    • le débat entre coercition et incitation
    • le dépassement des honoraires
    • le refus de soin
    • l'équilibre entre secteur privé et secteur hospitalier publique ...
  • Réunion du groupe UMP

    Imprimer

    Le réunion du groupe a porté essentiellement sur l'examen, dès cet après-midi, de la loi organique relative au Parlement.

    François Fillon, Jean-François Copé et Bernard Accoyer ont insisté sur l'indispensable présence en masse des députés UMP dans l'hémicycle, jusqu'à samedi si nécessaire.

    Claude Goasquen sera l'orateur du groupe sur ce texte.

    Mercredi après-midi, nous aurons dans l'hémicycle, un débat sur le conflit israélo-palestinien.

    P1130481.JPG
  • Réunion du groupe UMP

    Imprimer

    Réunion de rentrée du groupe UMP à l'Assemblée.

    Point par Jean-François Copé sur les textes à venir et notamment sur le projet de loi organique qui concerne le fonctionnement de l'Assemblée : droit d'amendement, temps de parole, obstruction ... et sur la modification du règlement de l'Assemblée qui y est associé : il faut absolument que l'on travaille autrement pour donner un autre image de l'Assemblée.

    Puis François Fillon a insisté sur l'importance de la mise en oeuvre des mesures qui ont été votées et s'est étonné que l'on puisse faire le lien entre le plan de relance, pas encore entré en vigueur, et les chiffres du chômage de ... novembre. La France résiste mieux à la crise par rapport à beucoup d'autres pays. Le premier texte examiné sera donc le plan de relance, puis viendra le projet de loi organique sur le fonctionnement de l'assemblée, puis sans qu'un choix n'ai été arrêté pour l'instant : le texte hôpital/patient/santé, le texte sur le logement, le texte sur le travail du dimanche.

    Luc Chatel a fait un point sur la filière automobile. Il s'est félicité du maintien du marché automobile sur 2008. Les véhicules achetés dans le cadre de la prime à la casse, mise en place début décembre, ont représenté 40% du volume des ventes de décembre. Des états généraux de l'industrie automobile se tiendront à Paris le 20 janvier.

    P1130146.JPG