Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

election

  • Quand la candidate En Marche bafoue le code électoral ... ça promet !

    Imprimer

    La candidate #EnMarche de la 2ème circonscription, Mme Lardet qui accuse à tort les municipalités, alors qu'elle bafoue le code électoral après avoir refusé tout débat.

    Pouvez-vous nous expliquer quel est le tort des municipalités sur les photos ci-dessous qui concernent au total plus 17 panneaux électoraux sur le Grand Annecy ?

    Vous avez collé sur 2 panneaux vierges : une affiche sur le panneau 1, votre panneau ... et une affiche sur le panneau 2, notre panneau, avec invitation a une réunion le 16 juin.

    Accusations infondées ???

    La démocratie selon #EnMarche ... ça promet !

    dauphine,tardy,lardet,presse,election,legislatives 2017

    dauphine,tardy,lardet,presse,election,legislatives 2017

    dauphine,tardy,lardet,presse,election,legislatives 2017

  • Notre bulletin de vote ... votez Duliège Tardy le 18 juin

    Imprimer

    tardy,legislatives 2017,election,bulletin

  • Tardy Duliège 2017 : les dates de nos réunions publiques

    Imprimer

    tardy,duliege,legislatives,election,

  • Tardy Duliège 2017 : classé parmi les 15 députés les plus actifs et 1er député de l'opposition avec 447 amendements adoptés

    Imprimer

    annecy,tardy,duliege,legislatives 2017,election,depute

  • Tardy Duliège 2017 : Réunion point campagne et tractage jeudi 18 mai à 18 h 30

    Imprimer

    tardy,duliege,assemblee nationale,election,candidature

    Chers adhérents, militants et sympathisants Les Républicains et UDI,

    A l'occasion du lancement de leur campagne électorale pour les élections législatives, Lionel TARDY et Fabienne Duliège vous invitent a une réunion de travail le :

    Jeudi 18 mai

    à 18 h 30

    8, avenue Pré Closet

    ZA des Glaisins

    Annecy-le-Vieux

    74000 ANNECY

    A l'issue de cette réunion, nous partagerons le traditionnel verre de l'amitié.

    Lionel TARDY                  Fabienne Duliège

    Député                              Suppléante

     

  • Procuration : mode d'emploi ...

    Imprimer

    les republicains,procuration,election,presidentielle

    Chers amis,

    Au lendemain de la formidable mobilisation autour de François Fillon Porte de Versailles, il apparait évident que la dynamique est en nous. Les soutiens clairs et réaffirmés d'Alain Juppé et de Nicolas Sarkozy vont également dans ce sens.

    L’élection présidentielle va se jouer dans la dernière ligne droite. Tout indique également que le résultat sera très serré au premier tour. C’est l’équipe qui mobilisera le plus qui l’emportera.  Chacun doit être face à ses responsabilités. La mission première pour chacun d’entre nous est d’aller et de faire voter. Chaque voix comptera, la votre doublement. J’invite élus, militants et adhérents à être en responsabilité.

    Dans cet esprit je vous invite à penser à faire des procurations. Si le 23 avril, vous n’êtes pas certain d’être dans la commune de votre bureau de vote, établissez dès maintenant une procuration. Il est important de sensibiliser autour de vous les électeurs de la droite et du centre que vous connaissez pour qu’ils agissent de même. 

    Attention, les services des procurations risquent d’être engorgés. Même s’il n’y a pas de date limite pour faire établir une procuration, il est fortement recommandé de s’y prendre suffisamment à l’avance pour que la procuration puisse être adressée en temps utile en mairie.

    Dans le cas du 1er tour de l’élection présidentielle, il serait souhaitable, afin d’être efficace, de la faire établir avant le mercredi 19 avril.

    Pour mémoire, voici les règles en matière de procuration :

    Qui peut être mandataire ?

    Le mandataire est la personne qui reçoit la procuration. Elle doit :

    • être inscrite dans la même commune que le mandant, qui lui donne procuration, mais pas nécessairement dans le même bureau de vote ;
    • jouir de ses droits électoraux ;
    • ne pas disposer de plus de deux procurations, dont une seule établie en France.

    Comment faire établir la procuration ?

    Le mandant doit se présenter personnellement :

    • au tribunal d’instance de son lieu de résidence ou de travail ;
    • ou au commissariat de police/à la gendarmerie (cela varie selon les communes), muni d’une pièce d’identité et d’une déclaration sur l’honneur attestant qu’il se trouve dans l’impossibilité d’aller voter le jour du scrutin.  Le policier ou le gendarme doit avoir la qualité d’officier judiciaire pour être habilité à établir une procuration.
    • Pour savoir où se rendre pour établir une procuration, il suffit de regarder sur l’adresse suivante : https://www.service public.fr/particuliers/vosdroits/F1604

    Le mandant a la possibilité : 

    • de se rendre auprès des autorités et de remplir le formulaire (papier fourni sur place) ;
    • ou de remplir puis d'imprimer le formulaire disponible sur internet, avant de se rendre auprès des autorités compétentes.

    Les personnes dont l’état de santé ne leur permet pas de se déplacer peuvent demander par écrit à un officier de police judiciaire compétent de se rendre à leur domicile pour établir la procuration.

    Dimanche 23 avril, votre mobilisation sera décisive. Le vote par procuration y contribuera grandement. Faites-le savoir.

    Pour faire une procuration, contactez notre siège départemental au 04 50 46 84 52

    Je compte sur vous.

    Fidèlement

    Lionel TARDY

    procuration,les republicains

  • FILLON 2017 : Meeting de Paris La Villette en présence de 10 000 personnes

    Imprimer

    paris,lr,les republicains,meeting,francois,fillon,presidentielle,election

    paris,lr,les republicains,meeting,francois,fillon,presidentielle,election

    paris,lr,les republicains,meeting,francois,fillon,presidentielle,election

    paris,lr,les republicains,meeting,francois,fillon,presidentielle,election

    paris,lr,les republicains,meeting,francois,fillon,presidentielle,election

    paris,lr,les republicains,meeting,francois,fillon,presidentielle,election

    Cliquez ici pour voir le discours de François Fillon

  • Commune nouvelle : Réunion du premier conseil municipal

    Imprimer

    Réunion du premier conseil municipal de la commune nouvelle d'Annecy qui regroupe 6 communes, 126 000 habitants et 202 conseillers municipaux ... et devient la 29ème commune de France

    annecy,nouvelle commune,election,maire,conseil municipal

    annecy,nouvelle commune,election,maire,conseil municipal

    annecy,nouvelle commune,election,maire,conseil municipal 

    Dauphiné Libéré du 3 janvier :

    annecy,nouvelle commune,election,maire,conseil municipal

    annecy,nouvelle commune,election,maire,conseil municipal

     Dauphiné Libéré du 2 janvier :

     01 - 02janv17 DL Annecy Commune nouvelle elections.jpg 

  • François Fillon invité du 20 heures de TF1 ce lundi

    Imprimer

    fillo,vote,election,primaire

  • Fillon largement en tête du premier tour de la primaire de la droite et du centre ... ma réaction

    Imprimer

    Le premier tour de la primaire de la droite et du centre a été un succès pour notre famille politique : plus de 4 millions de Français se sont déplacés pour choisir leur candidat.

    Ils ont manifesté, par leur forte mobilisation, la volonté d'une alternance forte et crédible en 2017.

    François Fillon arrive largement en tête de ce premier tour avec plus de 44,1% des voix au niveau national, et plus de 47,6% des voix en Haute-Savoie.

    S'il s'agit d'une surprise pour beaucoup, François Fillon, lui, n'a jamais douté ! Son langage de vérité a séduit les électeurs.

    Soutien de la première heure (dès juin 2012), la victoire de François Fillon est pour moi l'aboutissement d'une démarche de vérité d'un homme de conviction qui a sillonné les territoires depuis 4 ans, à la rencontre des Français.

    Je lui apporte tout mon soutien pour le second tour.

    La campagne du second tour reprend dès ce lundi.

    Elle a pour but de rassembler notre famille politique et de confirmer le choix de François Fillon comme unique candidat de la droite et du centre pour le premier tour de l'élection présidentielle.

    Votez et faites voter François Fillon dimanche prochain !

    fillon,haute-savoie,vote,election,primaire

    fillon,haute-savoie,vote,election,primaire

    fillon,haute-savoie,vote,election,primaire

    Dauphiné Libéré du 21 novembre :

    fillon,haute-savoie,vote,election,primaire

    fillon,haute-savoie,vote,election,primaire

    fillon,haute-savoie,vote,election,primaire

    fillon,haute-savoie,vote,election,primaire

  • Primaire de la droite et du centre : dernière réunion des présidents des bureaux de vote

    Imprimer

    Dernière réunion des présidents des bureaux de vote de la primaire de la droite et du centre de la 2ème circonscription de la Haute-Savoie.

    primaire,LR,UDI,vote,election

    primaire,LR,UDI,vote,election

    Présentation à la presse locale de la carte détaillée des bureaux de votes de la primaire de la droite et du centre, pour la 2ème circonscription de la Haute-Savoie ... carte qui sera inclue dans mon journal parlementaire numéro 4, distribué sur l'ensemble de ma circonscription cette semaine.

    primaire,LR,UDI,vote,election

    primaire,LR,UDI,vote,election

  • Propositions de lois relatives à la modernisation de l'élection présidentielle

    Imprimer

    Examen, en commission des lois mercredi matin, des propositions de lois organique et ordinaire relatives à la modernisation des règles applicables à l'élection présidentielle.

    La majorité et le gouvernement n'ont visiblement pas d'autres priorités que de modifier ces règles, en vitesse et à un an de l'élection... c'est ce que j'ai souligné dans mes interventions.

    Mon intervention générale :


    J'ai défendu 6 amendements, dont un afin de permettre l'acquisition des formulaires de parrainages (les fameux "500 parrainages") par Internet... cela ne se fera pas, en tout cas pas pour 2017. On est loin de la modernisation !

    Défense de mon amendement :



    75558_10206241160612319_922892966177280537_n.jpg

    996705_10206241160732322_8764236774523375719_n.jpg

  • Conseil national ‎Les Republicains‬ à Paris

    Imprimer

    ... élection du nouveau president du Conseil national

    12742565_10205983385648106_2152735978881237286_n.jpg

    12715368_10205984094025815_333586635396849835_n.jpg

    12733433_10205984094665831_6842986769062566846_n.jpg

    12742398_10205983383488052_3451839684530361780_n.jpg

    02 - 15fev16 DL LR Conseil national .jpg

  • Mon programme ... pour la présidence Les Républicains de la Haute-Savoie

    Imprimer

    Hier soir se tenait à Annecy la soirée des vœux des militants de la seconde circonscription de la Haute-Savoie, dont je suis le député.

    Après un long point sur les résultats des élections régionales, puis sur l’actualité locale et nationale, la soirée s’est terminée par l’intervention non prévue des deux candidats à la présidence de la fédération Les Républicains de la Haute-Savoie (Bernard Accoyer ne s'était même pas annoncé, contrairement à Virginie Duby-Muller ... étrange pour un président de fédération).

    Mais puisque aucun débat n'a été organisé par la fédération, et avant que les deux candidats (Bernard Accoyer, le président sortant et Virginie Duby-Muller) ne prennent la parole, je me suis exprimé en tant que député pour indiquer ce que j’attendais du futur président de notre fédération.

    N’étant candidat à rien, voilà ce que j’attends de notre futur président départemental :

    • Un président qui soit neutre dans le cadre de la primaire à venir :
      • Pour que la primaire se passe au mieux au sein de notre fédération, il nous faut un président au-dessus de la mêlée, au-dessus de tout soupçon, qui sera capable d’arbitrer des décisions et les conflits en toute impartialité
      • Le président actuel est un soutien affiché et déclaré de François Fillon, tout comme moi d'ailleurs
    • Un président qui respecte les investitures de la CNI (Commission Nationale d’Investiture) :
      • Quand on se veut Républicain, on organise la discussion en amont autour des candidats a une élection, puis on respecte les décisions prises par les instances nationales de son parti
      • Par deux fois, lors des élections sénatoriales et des élections départementales, notre président départemental est allé à l’encontre des décisions de la CNI en encourageant et en soutenant des listes dissidentes : au lieu de faire élire 3 sénateurs, dont une femme, notre parti est resté à 2 sénateurs.
    • Un président qui publie les comptes de la fédération en détail, poste par poste :
      • Notre fédération dispose d’une trésorerie très confortable (en fait personne ne sait exactement combien, en dehors du président)
      • Nous ne disposons d’aucun détail sur les postes recettes et dépenses comme se doit de le faire toute association
      • Cet argent qui dort est le fruit des cotisations des élus et des adhérents, notre président nous doit des comptes détaillés
      • Cet argent qui dort devra être utilisé pour organiser la venue d'orateurs nationaux, fédérer nos adhérents et pour faire adhérer de nouvelles personnes 
    • Un président qui organise davantage de réunions pour l’ensemble des adhérents du département :
      • Aujourd’hui, l'ensemble de nos adhérents ne se rencontrent qu'une fois par an, lors de la fête départementale qui se tient en juillet, c’est beaucoup trop peu : il faut organiser à minima une fête des vœux départementale et davantage de rencontres entre les adhérents du département
    • Un président qui organise des réunions publiques avec les responsables nationaux de notre parti :
      • Notre parti est doté d'une pléthore de conseillers nationaux, spécialisés par thèmatique (culture, enseignement, économie ...), et censés être la voix officielle de notre parti
      • Aucun d’eux n’est invité par notre président départemental pour s’exprimer face à nos adhérents
    • Un président qui organise une synergie entre les circonscriptions :
      • Actuellement il n’y a aucun travail, aucun contact entre les différentes circonscriptions, le nouveau président devra organiser le travail et des actions communes entre les circonscriptions
    • Un président qui organise la synergie entre élus départementaux, régionaux et nationaux :
      • Là aussi, aucune synergie dans le suivi des textes législatifs entre les députés eux-mêmes et entre les députés et les sénateurs
      • Aucune synergie avec les conseillers départementaux et régionaux
      • Il nous faut un président qui organise le travail par pôles (un élu local + un élu régional + un élu national) en fonction des problématiques à aborder
    • Un président qui participe aux réunions des autres circonscriptions :
      • Un simple exemple, et concernant la seconde circonscription, le président en exercice n’a participé qu’à 2 de nos réunions publiques depuis 2007 (sur un total de 57 réunions publiques)
      • Un président départemental se doit de prendre le pouls de ses adhérents et de la population, il doit sillonner le département et participer aux réunions publiques organisées par nos élus
    • Un président qui lors des élections fait des appels à candidature et organise l’audition des candidats :
      • Aucun appel à candidatures pour les élections départementales et régionales en 2015
      • Aucun appel à candidature pour nos élections internes de ce samedi : beaucoup d’adhérents qui souhaitaient se présenter n’étaient pas au courant de la procédure et de la date de fin de dépôt des candidatures
      • Aucune élection n’est anticipée (c’est toujours trop tôt) afin de pouvoir organiser une audition des candidats : qui connait les candidats qui se présentent ce samedi ?
    • Un président qui structure les réunions du comité départemental :
      • Stop aux réunions sans aucun plan de réunion
      • Stop aux réunions sans chiffres clés (Powerpoint systématique)
      • Stop aux réunions où l’on commente l’actualité … avant de boire un coup
    • Un président qui demande des comptes a ses élus :
      • Etre désigné candidat et gagner une élection ne doit pas être un blanc sein valant reconduction à vie dans son mandat, sans avoir à rendre de comptes sur son activité
      • Le président départemental doit être attentif au réel travail des élus de notre parti et en tenir compte lors du renouvellement des candidats aux élections.

    On attend avant tout d'un président de fédération qu'il ANIME sa fédération au quotidien, les grands discours sur le national, les présidentielles (gérés par le national) sont en total décalage avec l'enjeu de cette élection.

    Ne vous trompez pas d'élection ... et VOTEZ pour le renouvellement ce samedi 30 janvier. 

    ump,les republicains,election,accoyer,duby-muller

    ump,les republicains,election,accoyer,duby-muller

  • Réunions publiques de Virgine DUBY-MULLER, candidate à la présidence de la fédération Les Républicains de Haute-Savoie

    Imprimer

    elecetion,ump,les republicains,vote,election,haute-savoie

    Chère amie, Cher ami,

    Dans le cadre des élections internes des Républicains de la Haute-Savoie, vous avez souhaité m’apporter votre parrainage pour que je puisse présenter ma candidature à la Présidence de notre Fédération.

    Je tiens à vous en remercier sincèrement et à vous dire à quel point cette marque de soutien m’honore et m’engage.

    Ayant réuni le nombre de parrainages requis et étant officiellement candidate, je vous propose, à la tête d’une équipe qui représente tous les territoires, rassemblant toutes les générations, de transformer l’essai de la dynamique enclenchée depuis deux ans dans la perspective des échéances à venir.

    Si vous m’accordez votre confiance, je m’engage devant vous à :

    • Exercer ce mandat de deux ans et demi une seule fois afin que la présidence soit tournante ;
    • Proposer un secrétaire départemental du sud du département pour une représentation équilibrée du territoire ;
    • Ne soutenir aucun candidat à la primaire pour la présidentielle pour garantir la neutralité de leur organisation ;
    • Lancer une école de formation pour les nouveaux adhérents et ceux qui aspirent à être élu ;
    • Travailler la spécificité frontalière ;
    • Présenter un nouveau règlement intérieur sur le fonctionnement de la fédération prévoyant notamment un vote annuel détaillé de nos comptes ;
    • Développer les outils de communication tels qu’une newsletter pour relayer l’activité de la fédération ;
    • Enfin, endiguer la baisse inexorable du nombre d’adhérents divisé par deux en une dizaine d’année.

    Cette semaine, j’ai souhaité organiser plusieurs réunions publiques dont vous trouverez le détail en pièce jointe et je compte sur votre participation.

    L’élection se déroulera le samedi 30 janvier prochain.

    Je sais pouvoir compter sur vous pour vous rendre aux urnes mais je veux aussi vous rappeler l’importance de la mobilisation de l’ensemble des adhérents à l’occasion de cette élection interne. Chacun d’entre nous doit aller convaincre les adhérents que nous connaissons d’aller voter. Ensemble, montrons que nous sommes un parti dynamique !

    Enfin, je profite de ce courriel pour vous présenter mes meilleurs vœux pour cette année 2016, une année que je vous souhaite plus apaisée et fraternelle.

    Bien fidèlement,

    Virginie DUBY-MULLER

  • VAL-DE-CHAISE : Élection du maire de la commune nouvelle Marlens et Cons-Sainte-Colombe ... Nicolas BLANCHARD est élu par 21 voix sur 26

    Imprimer

    Dauphiné Libéré du 10 janvier :

    doc01025320160110082342_001.jpg

  • Élection du maire, maires délégués et des adjoints de la commune nouvelle Faverges/Seythenex ... Marcel Cattaneo est élu maire par 26 voix sur 42

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    Dauphiné Libéré du 10 janvier :

    faverges,seythenex,election,maire,cattaneo

    Essor Savoyard du 14 janvier :

    faverges,seythenex,election,maire,cattaneo,presse,dauphine

  • Propositions de lois sur la modernisation des règles applicables à l'élection présidentielle

    Imprimer

    Le groupe socialiste veut « moderniser » l’élection présidentielle avec deux propositions de loi, examinées en procédure accélérée… voilà donc les priorités de la majorité et du gouvernement !

    Non contente d’avoir modifié les règles pour presque toutes les élections (cantonales, municipales, communautaires, sénatoriales…), la majorité entend ici ajouter les élections présidentielles à son tableau de chasse !

    Mais puisque nous y sommes, autant faire en sorte d’introduire des mesures réalistes et de renforcer la transparence… et surtout il ne faudrait pas que ces propositions de loi posent plus de questions qu’elles n’en résolvent.

    Principales mesures :

    • publicité intégrale de la liste des élus ayant parrainé un candidat (les fameux « 500 parrainages »)… mesure qui semble logique ;
    • ces formulaires de parrainages devront être envoyés au Conseil constitutionnel, par voie postale uniquement. En pleine COP 21, c’est une aberration ! J’ai donc demandé que cet envoi puisse se faire par Internet ;
    • dans les médias, remplacement de l’égalité stricte des temps de parole par l’équité… mesure qui reste soumise à interprétation ;
    • réduction du temps de prise en compte des recettes et dépenses de la campagne présidentielle de 1 an à six mois, et que F. HOLLANDE puisse en bénéficier dès 2017 ! Cette proposition ne saurait être considérée comme sérieuse qu’à la condition qu’elle concerne toutes les élections, ou aucune (ce vers quoi on semble se diriger) ;
    • Fermeture de tous les bureaux de vote à 19 h ou 20h, pour éviter les estimations avant 20h.

    Mesures ajoutées en commissions des Lois :

    • les candidats à la présidentielle devront publier mensuellement leurs dépenses ;
    • la publicité électorale dans les journaux et en affiches sera autorisée pour la présidentielle.

    Mon intervention générale (mercredi matin) :



    Défense de mes amendements sur l’envoi des parrainages par voie électronique :

    12342530_10205609470940472_807361437333295364_n.jpg

  • ANNECY : Élection de Miss Prestige Pays de Savoie

    Imprimer

    1.jpg

    2.jpg

    3.jpg

    Dauphiné Libéré du 1er décembre :

    annecy,election,miss prestige,savoie,haute-savoie

  • Mon interview complète dans l'Essor Savoyard ... et un peu plus

    Imprimer

    Essor Savoyard du 13 août :

    interview,ump,les republicains,regionales,election

    Merci pour vos nombreuses questions et réactions, par sms, mail ou sur le terrain, à la lecture de mon interview (ci-dessus) dans l’Essor Savoyard de cette semaine.

    La retranscription d’une interview étant forcément tronquée pour des questions de mise en page et de priorités du journaliste, quelques précisions supplémentaires sur les sujets abordés lors de l’interview et non retranscris.

    REGIONALES :

    Tête de liste :

    Alors que la plupart des départements de la région ont déjà choisi leur tête de liste départementale, toujours rien de discuté et surtout rien de décidé en Haute-Savoie … comme d’habitude ! Et pourtant le temps presse.

    On est reparti pour le même sketch que lors des élections départementales, où notre président départemental a choisi un candidat à la présidence le matin même de l'élection du président ! Avec le succès que l'on sait.

    Notre président départemental n'ayant aucun candidat crédible "à son goût" à proposer, comme pour la présidence du département ... on attend encore et encore ! 

    Faute de mieux, il va sûrement nous proposer une tête de liste sortie de nulle part, voire non encartée ... ou tout simplement l'offrir sur un plateau à l'UDI pour qu'aucun Républicain ne lui fasse de l'ombre. Belle stratégie.

    La candidature naturelle pour la tête de liste départementale et le meilleur choix pour notre formation politique et notre courant politique au sens large, est la candidature de Martial Saddier.

    Pourquoi ?

    Tout d’abord, Martial Saddier est, à ce jour, le seul candidat officiellement déclaré. Il est en campagne sur le terrain depuis plusieurs mois et il va à la rencontre des électeurs sur l'ensemble du département. Lorsque l'on souhaite être tête de liste, il faut montrer de l'envie, se bouger, on ne se présente pas juste pour faire obstacle à une autre candidature à un mois de l'échéance ! Si on prend l'exemple de Laurent Wauquiez face à Michel Barnier pour la tête de liste régionale, le premier a su montrer sa motivation en lançant très tôt sa campagne, en allant sur le terrain à la rencontre des élus. Alors que le second attend encore....

    Deuxièmement, il nous faut une tête de liste qui pèse : Martial Saddier est le président en exercice de l’Association des Maires de Haute-Savoie et bénéficie de l’appui de la majorité des maires, adjoints et élus du département qui apprécient son travail. Il est parlementaire depuis 13 ans et maire de Bonneville. Il a une stature départementale reconnue.

    Troisièmement, je suis convaincu que la liste départementale doit être menée par un parlementaire : elle était menée par le sénateur Jean-Claude Carle en 2009. Quel parlementaire Les Républicains / UDI peut prétendre à la tête de liste départementale ? Marc Francina, Jean-Claude Carle et moi-même ne sommes pas candidats. Virginie Duby-Muller et Sophie Dion ont fait le choix d’un mandat  départemental en mars dernier et ont toutes deux démissionné de leur mandat régional. Cyril Pellevat et Loïc Hervé viennent d’être élus sénateurs en octobre et sont inconnus des électeurs en dehors de leurs bastions. Quand au dernier parlementaire, Bernard Accoyer, est-il bien sérieux de vouloir mener une liste départementale, en briguant un nouveau mandat  à plus de 70 ans, quand on prêche le renouvellement de la classe politique … sauf pour soi ! Là encore, la candidature de Martial Saddier coule de source. Et enfin, quel conseiller régional sortant sort du lot pour mener la liste … aucun.

    Quatrièmement, à 46 ans Martial Saddier fait partie de la nouvelle génération des quadras, celle qui est appelée à prendre des responsabilités au sein de notre famille politique et il est un soutien de Nicolas Sarkozy, président de l’UMP.

    Enfin, Martial Saddier appartient à la famille politique des Républicains qui regroupe 8 des 9 parlementaires de Haute-Savoie … il est donc parfaitement logique que ce soit un représentant de notre famille politique qui soit  tête de liste départementale.

    Candidats aux régionales sur la 2ème circonscription :

    A ce jour, la 2ème circonscription n’a aucun représentant au conseil régional.

    Les 2 sortants (Annabel André et François-Eric Carbonnel)  font partie de la 1ère circo et sont ou ont été assistants parlementaires de Bernard Accoyer. Ils seront probablement reconduis dans leur fonction par Bernard Accoyer, député de la 1ère circonscription, au titre du binôme appelé à représenter la 1ère circo aux régionales.

    En 6 ans, aucun conseiller régional n’a organisé de réunion publique sur la 2ème circonscription, ni assisté à aucune des 45 réunions publiques du député de la circonscription, pas plus qu’aux réunions publiques de nos candidats aux départementales sur la circonscription ! Il faudra donc choisir deux nouveaux candidats qui s’investiront exclusivement sur la 2ème circo, en collaboration avec le député de la circo, les élus de la circo et l’ensemble des habitants. Stop aux élus régionaux sans affectation, il faut territorialiser nos élus régionaux par circonscriptions pour qu’ils rendent compte de leur travail et de leurs résultats.

    Comme je l’ai souligné, je ne serai pas candidat à titre personnel, mais en tant que député de la circonscription, je veillerai donc à ce que soit désigné, en position éligible, un binôme (homme et femme), forcément nouveau, qui représentera enfin la 2ème circonscription à la région ... autrement qu'au moment des élections.

    Rapports avec le président départemental des Républicains :

    L'Essor Savoyard souligne dans son article que je ne reconnais PAS le président départemental comme patron de la droite républicaine, le terme exact est que je ne le reconnais PLUS !

    Comment continuer à légitimer un président départemental qui désavoue les décisions de l'instance décisionnaire de notre parti, la CNI (Commission Nationale d'Investiture) et qui favorise et soutien des candidatures dissidentes.... Un comble pour une personne censée respecter les valeurs républicaines.

    Les décisions de notre président départemental et notamment sa liste dissidente présentée contre l’avis de la CNI nous ont déjà coûté un poste de sénateur en octobre 2014.

    Encore mieux, lors des départementales en mars 2015, il a soutenu et assisté en tant que président départemental de l’UMP aux réunions publiques d’une liste concurrente au député sortant de la 2ème circonscription, pourtant investi officiellement par la CNI et par le comité départemental.

    Comme ne l'a pas évoqué l'Essor Savoyard, la rupture avec Bernard Accoyer est pour moi, définitive... Il suit ses convictions, et moi les miennes.

    Je ne soutiendrai pas sa candidature à un nouveau mandat de président départemental en janvier 2016 ... et j'aurai l'occasion de m'exprimer à ce sujet en temps utile.

    Quand bien même il serait réélu … cela ne changera définitivement rien à ma position, pour le reste je lui donne rendez-vous en juin 2017, puis en 2020 et 2021.

    Voilà pour les quelques précisions que vous avez été nombreux à me demander. 

    Bonne fin de vacances à tous.

    Dauphiné Libéré du 19 août :

    interview,ump,les republicains,regionales,election

    Dauphiné Libéré du 22 août :

    presse,essor,dauphine,interview,ump,les republicains,regionales,election