Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

majorité

  • Campagne de second tour... puisqu'En Marche refuse le débat, à vous de juger !

    La candidate En Marche ayant refusé de participer au débat du second tour sur France 3, voici quelques extraits de ses interventions sur TV8 Mont-Blanc durant les 20 minutes de débat en présence de 4 des 19 candidats sur la 2ème circonscription de la Haute-Savoie.

    Il aurait été intéressant de l'entendre un peu plus sur 30 minutes en tête à tête.

    Sa "position" sur le tunnel sous le Semnoz :


     

    Sa "priorité" pour la circonscription :

     

    Préférez-vous des élus inexpérimentés au sein d'une majorité pléthorique et aux ordres ou des élus d'expérience au sein d'une minorité vigilante, qui sera un contre-pouvoir ? Qui sera le mieux à même de se battre pour notre territoire quand il faudra défendre un amendement lors d'une séance de nuit ?

    Voici un exemple d'une de mes interventions : ma Question au gouvernement à Emmanuel Macron sur la mise en application de la loi Macron ... face aux 440 députés godillots de la majorité annoncés, l'Assemblée nationale aura plus que jamais besoin de députés qui oseront poser les bonnes questions !

    Ma Question au gouvernement de 2016 :


     

    Pour ma part, je poursuis ma campagne de terrain, à votre recontre : cette semaine, je tiens 4 réunions publiques sur toute la circonscription (et pas seulement Annecy...).

    Lors de ma tournée de collage des panneaux, hier après-midi et cette nuit, quelle n'a pas été ma surprise en constatant l'affichage sauvage des équipes d'En Marche sur plus de 20 panneaux officiels des communes de Sevrier, d'Annecy, de Cran-Gevrier et de Seynod. Coller sur le panneau d'un autre candidat constitue une infraction au Code électoral... (lorsqu'on aspire à être député, mieux vaut connaître la loi !)

    19113723_10155220448585498_34909007684698359_n.jpg

     
    Revue de presse :

    tardy,duliège,lardet,campagne,2nd tour,débat,majorité

    tardy,duliège,lardet,campagne,2nd tour,débat,majorité

    tardy,duliège,lardet,campagne,2nd tour,débat,majorité

     

  • Proposition de loi (Les Républicains) en faveur de la compétitivité de l'agriculture : le gouvernement totalement fermé au débat

    Le groupe « les Républicains » a décidé d’inscrire dans sa journée d’initiative parlementaire de jeudi une proposition loi en faveur en faveur de la compétitivité de l’agriculture et de la filière agroalimentaire.

    En Commission des Affaires économiques la semaine dernière, la majorité avait rejeté un par un les articles de cette proposition de loi.

    Présent également en séance ce jeudi matin, j'ai assisté avec mes collègues au rejet pur et simple de la proposition de loi par la majorité, avec l'appui du gouvernement... annulant ainsi toute la discussion des propositions !

    Le groupe Les Républicains s'est mobilisé pour défendre le monde agricole en avançant de nombreuses pistes... en face, il n'y a donc aucune proposition.

    Lien vers mon intervention la semaine dernière et détail des mesures

    12669527_10205926924476612_1218723302320218516_n.jpg

    12644874_10205926924516613_4393827175602911279_n.jpg

    12644679_10205926924876622_8045299004604243670_n.jpg

    Analyse du scrutin sur la motion de rejet du groupe socialiste (lien) :

    agriculture,ppl,propositions,motion,majorité,compétitivité,agroalimentaire,simplification,rejet

    Mon communiqué de presse :

    agriculture,ppl,propositions,motion,majorité,compétitivité,agroalimentaire,simplification,rejet

    agriculture,ppl,propositions,motion,majorité,compétitivité,agroalimentaire,simplification,rejet

  • Plafonnement des Questions écrites : un vértiable frein au travail des députés

    Mon communiqué de presse :

    212509.JPG

    Dauphiné Liberté du 3 octobre :

    questions écrites,qe,plafonnement,travail,parlementaire,majorite

  • Questions écrites : un plafond pour limiter le travail des parlementaires !

    L'Assemblée nationale vient de s'autocensurer, en prévoyant un plafond du nombre de questions écrites par an et par député.

    Je m'étais prononcé contre cette décision lors de la réforme du Règlement en 2014, mais cette fois la majorité semble bien décidée à limiter l'activité des députés.

    Le Président de l'Assemblée, Claude Bartolone, vient d'annoncer Par courrier en date du 18 juin (tout un symbole) que chaque député aura désormais droit à 52 questions écrites par an (une par semaine). La raison : les ministères seraient submergés...

    C'est très insuffisant, sachant que j'utilise ces Questions écrites comme un moyen de faire remonter les questions du terrain, la possibilité d’interpeller les ministres via les Questions aux Gouvernement et les Questions Orales Sans Débat étant trop rare (2 à 3 fois par an et par député).

    Chaque semaine, je dépose ces Questions et j'en publie quelques unes sur mon blog. Elles sont issues de demandes de haut-savoyards, de la lecture quotidienne du Journal officiel et d'interrogations juridiques.

    Je n'ai pas du tout l'impression d'abuser de la procédure. Chaque question a sa raison d'être et appelle une réponse des ministres interrogés.

    Sur les 12 derniers mois, j'ai posé 318 questions écrites (7ème député le plus actif sur ce critère selon le site nosdeputes.fr).Je suis donc largement au-dessus du plafond et vais devoir restreindre mon activité... ! C'est un outil indispensable de contrôle de l'action du gouvernement, dont on nous prive.

    La lettre de Claude Bartolone envoyée aux députés :

    175121.JPG

    174812.JPGUn échantillon de mes questions écrites, publiées chaque semaine

  • Proposition de loi des écologistes sur les ondes... suite et (triste) fin

    Voilà maintenant deux ans que le groupe écologiste essaye de faire passer une proposition de loi relative aux ondes électromagnétiques. Convaincu qu'il s'agissait d'une question sérieuse, nécessitant de la rigueur et le respect des analyses scientifiques, j'ai suivi ce sujet de près depuis le début.

    La première version était tellement mauvaise que les socialistes ont dû la rejeter.

    Puis, l'année dernière, à l'approche des élections municipales (!), les socialistes et les écologistes ont subitement trouvé un accord, quitte à détricoter le texte initial.

    La version qui nous est revenue à l'Assemblée ce jeudi est moins pire que ce qu'on pouvait craindre. Mais il restait énormément de problèmes à traiter : des incohérences dans la rédaction, un encadrement insuffisant des délais pour l'installation des antennes-relais, des règles de complexification que l'on impose aux entreprises et aux acteurs du numérique, etc.

    Bref, le résultat est un texte anxiogène qui ne répond pas aux inquiétudes que certains peuvent avoir sur les émissions d'ondes (et pour lesquelles le seul risque scientifiquement avéré concerne l'usage du téléphone portable contre la tête).

    Mon intervention en Discussion générale :


    En tant qu'orateur du groupe UMP, j'ai défendu 19 amendements... sur les 19 discutés. Ils ont tous été rejetés par la majorité qui voulait bâcler ce texte histoire de donner des gages à ses alliés - ou à ses ex-alliés, on ne comprend plus trop - écologistes.

    Cette proposition de loi a été adopté, mais le groupe UMP a voté CONTRE, notamment car elle va à l'encontre des objectifs de développement du numérique et de couverture réseau du territoire, que les Français réclament.

    Mon explication de vote au nom du groupe UMP :

  • Réflexion sur la constitution des listes pour les régionales

    La majorité présidentielle a connu un week-end difficile, avec la validation, dans la douleur, de ses listes aux régionales. Il y avait à l'évidence des mécontents, puisque la validation a été acquise à seulement 60%. Mais il y aura bien des listes d'union partout, ce qui n'est pas rien.

     

    Constituer une liste aux régionales n'est pas simple, car s'il y a bien un poste "en or", c'est celui-là : conseiller régional.

     

    La paie est bonne, la charge de travail est très variable et peut même être light quand vous êtes dans l'opposition. A la limite, vous pouvez sécher les trois quart des sessions, on ne vous dira rien ou presque. Pas de circonscription électorale à soigner, d'électeurs qui vous identifient comme leur représentant et viennent donc vous demander de jouer à l'assistante sociale.

     

    La cerise sur le gâteau … c'est la proportionnelle. En étant suffisamment influent aux bons endroits, vous pouvez vous retrouver en position éligible, même en cas de défaite. Pour tous ceux qui sont incapables de se faire élire sur leur nom dans une élection au scrutin uninominal, c'est le bonheur : les autres font le travail, vous avez juste à vous laisser porter.

     

    Pour tous les ambitieux, c'est le mandat local "porte d'entrée" qui permet de se faire un nom et une notoriété (à condition de bosser un peu quand même) et de postuler ensuite sur d'autres postes.

     

    Vous comprenez aisément qu'il y a au moins 30 candidats par poste éligible à pourvoir, qu'il faut donc faire des choix et éliminer drastiquement. Cela se passe toujours dans les pleurs, les cris et les tensions de dernière minute.

     

    C'est la majorité présidentielle qui vient de déguster, mais le tour de la gauche viendra, dans l'entre-deux tours, quand il faudra fusionner les listes. Cela risque d'être encore bien plus sauvage, pour peu que le premier tour soit chaud : les candidats de la gauche et les candidats verts devront avaler des couleuvres pour aboutir a un programme commun, alors que contrairement à la majorité, ils se seront déchirés idéologiquement lors du premier tour … je demande à voir.

  • Françoise Grossetête ce soir à ANNECY-LE-VIEUX

    Françoise Grossetête sera présente ce soir à 20 heures 30 à l'Espace Rencontre d'Annecy-le-Vieux dans le cadre de la réunion mensuelle des militants UMP de la 1ère et de la 2ème circonscription.

    Françoise est la tête de liste Rhône-Alpes de la majorité présidentielle pour les élections régionales de mars prochain.

    Les adhérents UMP sont donc conviés à venir dialoguer sur la campagne des régionales ... et à déguster la traditionnelle galette des rois.

    grossetete.JPG
  • Quelques résultats définitifs en Haute-Savoie

    Haute-Savoie :

    • MP = 32,07 %
    • EE = 22,18 %
    • PS = 10,90 %
    • MD = 8,77 %
    • FN = 6,67 %

    Annemasse :

    • MP = 28,03 %
    • EE = 20,50 %
    • PS = 15,43 %
    • MD = 8,18 %
    • FN = 7,62 %

    Thonon-les-Bains :

    • MP = 32,72 %
    • EE = 20,12 %
    • PS = 13,67 %
    • MD = 8,37 %
    • FN = 6,04 %

    Cluses :

    • MP = 31,73 %
    • EE = 15,99 %
    • PS = 12,06 %
    • MD = 7,41 %
    • FN = 12,33 %

    Pour la 2ème circonscription :

    Circonscription totale :

    • MP = 31,80 %
    • EE = 22,92 %
    • PS = 11,67 %
    • MD = 8,93 %
    • FN = 5,94 %

    Canton de Thônes :

    • MP = 41,87 %
    • EE = 18,80 %
    • PS = 6,10 %
    • MD = 7,94 %
    • FN = 6,63 %

    Canton de Faverges :

    • MP = 29,22 %
    • EE = 21,11 %
    • PS = 11,58 %
    • MD = 8,53 %
    • FN = 7,53 %

    Canton d'Alby-sur-Chéran :

    • MP = 26,40 %
    • EE = 26,90 %
    • PS = 10,72 %
    • MD = 9,68 %
    • FN = 6,87 %

    Canton d'Annecy Centre :

    • MP = 34,18 %
    • EE = 25,22 %
    • PS = 10,97 %
    • MD = 9,14 %
    • FN = 4,45 %

    Canton d'Annecy Nord Est :

    • MP = 31,70 %
    • EE = 20,98 %
    • PS = 14,16 %
    • MD = 8,56 %
    • FN = 6,47 %

    Canton d'Annecy Nord Ouest :

    • MP = 28,47 %
    • EE = 23,82 %
    • PS = 12,71 %
    • MD = 9,20 %
    • FN = 6,48 %

    Canton de Seynod :

    • MP = 29,98 %
    • EE = 23,69 %
    • PS = 13,17 %
    • MD = 9,32 %
    • FN = 5,22 %
  • Résultat des élections en direct de la préfecture de la Haute-Savoie

    Résultats partiels à 22 heures 20 :

    Haute-Savoie :

    • MP = 32,24 %
    • EE = 22,33 %
    • PS = 10,75 %
    • MD = 8,76 %
    • FN = 6,62 %

    Rhône-Alpes :

    • MP = 28,26 %
    • EE = 19,16 %
    • PS = 15,03 %
    • MD = 8,26 %
    • FN = 7,17 %

    Sud Est :

    • MP = 28,81 %
    • EE = 18,10 %
    • PS = 14,33 %
    • FN = 8,42 %
    • MD = 7,40 %

    Résultats partiels à 21 heures 30 :

    Haute-Savoie :

    • MP = 32,07 %
    • EE = 22,33 %
    • PS = 10,66 %
    • MD = 8,81 %
    • FN = 6,69 %

    Rhône-Alpes :

    • MP = 28,00 %
    • EE = 19,14 %
    • PS = 15,03 %
    • MD = 8,21 %
    • FN = 7,29 %

    Sud Est :

    • MP = 28,69 %
    • EE = 18,20 %
    • PS = 14,33 %
    • FN = 8,34 %
    • MD = 7,38 %

    2ème circonscription de la Haute-Savoie (71% saisi)

    • MP = 31,56 %
    • EE = 22,62 %
    • PS = 11,97 %
    • MD = 8,84 %
    • FN = 6,12 %

    Résultats partiels à 20 heures 37 :

    Haute-Savoie :

    • MP = 31,97 %
    • EE = 22,33 %
    • PS = 10,01 %
    • MD = 8,91 %
    • FN = 6,93 %

    Rhône-Alpes :

    • MP = 27,39 %
    • EE = 19,31 %
    • PS = 14,99 %
    • MD = 8,19 %
    • FN = 7,37%

    Sud Est :

    • MP = 27,73 %
    • EE = 18,84 %
    • PS = 14,49 %
    • FN = 7,94 %
    • MD = 7,48 %

    2ème circonscription de la Haute-Savoie (71% saisi)

    • MP = 32,16 %
    • EE = 22,53 %
    • PS = 11,82 %
    • MD = 8,86 %
    • FN = 6,10 %

    En l'état actuel, le nombre de députés européens de la Majorité Présidentielle passera de 17 à 30 ... et celui du PS de 31 à 14.

    Abréviations utilisées :

    • MP = Majorité Présidentielle
    • FN = Front National
    • MPF = Mouvement Pour la France
    • MD = Mouvement Démocrate
    • PS = Parti Socialiste
    • EE = Europe Ecologie
    • NPA = Nouveau Parti Anticapitaliste
    • FG = Front de Gauche
    P1190784.JPG
  • La caravane bleue pour les élections européennes ce matin à ANNECY

    La caravane bleue (UMP, Nouveau Centre, PPE, gauche moderne, progresssistes) au slogan "quand l'Europe veut, l'Europe peut " était à ANNECY ce vendredi matin de 9 H 30 à 12 H, place François de Menthon (en face du centre Courier).

     

    Elle doit parcourir 9500 kms pendant 45 jours, via 69 villes-étapes.

     

    Le secrétaire général de l'UMP Xavier Bertrand voit dans la caravane une "étape indispensable pour pouvoir engager le dialogue et illustrer très clairement ce que nous voulons; une Europe politique et non pas une Europe technocratique ".

     

    "Nous allons faire le travail militant à travers toutes ces étapes, le but est d'informer, de mobiliser et de motiver", a expliqué à l'AFP Xavier Elbaz, 19 ans, un des trois animateurs de la caravane, au côté de Sarah Elhairy et Bertrand Mathieu.

     

    Tracts, t-shirts, porte-clefs au slogan " le 7 juin, je vote ", éthylotests … seront distribués au cours de cette tournée dont un compte-rendu sera publié quotidiennement sur un blog créé pour l'occasion (www.ump2009.eu).

     

    P1170356.JPG
    P11703581.JPG
    04 - 24avril09 UMP1.jpg
    04 - 24avril09 UMP.jpg
  • Réunion des députés de la majorité à l'Elysée

    Réunion intéressante ce midi à l'Elysée, sur invitation du président de la République.

    Au menu, discussions à bâtons rompus sur :

    • la réforme de l'audiovisuel
    • le travail du dimanche
    • la réforme de la formation professionnelle
    • la réforme administrative
    • relations avec la Chine
    • fin de la présidence française de l'UE ...

    Bref, un vrai débat avec la salle, propre à répondre à toutes es inquiétudes.

    Au-delà des grands débat, j'en ai profité pour intervenir et réaffirmer au président de la République et au premier Ministre, la nécessité de lever rapidement tous les obstacles qui nuisent au plan de relance de l'économie.

    Elysee.jpg