Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Election du président du Conseil Général de la Haute-Savoie

    Imprimer

    J'ai assisté hier matin à l'élection du nouveau président du Conseil Général.

    Pas de surprise, le président sortant, Christian Monteil, a été réelu haut la main avec 30 voix sur 34 (1 nul et 3 voix pour la gauche).

    10 nouveaux vice-présidents ont également été nommés, mais sans attributions (la logique voudrait que ce soit l'inverse : d'abord convenir des attributions et ensuite désigner un candidat ... mais bon !) :

    1. Raymond Mudry
    2. Antoine de Menthon
    3. Raymond Bardet
    4. Françoise Camusso
    5. Denis Duvernay
    6. Denis Bouchet
    7. François Mogenet
    8. Christian Heison
    9. Joël Baud-Grasset
    10. Vincent Rabatel

    Enfin, un groupe centriste composé de 6 élus a été crée, en intégrant un ancien élu "de droite droite" ... j'aurai pas osé le faire ... mais il leur manquait du monde puisque le conseiller général du canton d'Alby-sur-Chéran, dont ils se félicitaient de l'élection dimanche soir, n'a pas souhaité les rejoindre ... ce que je salue !

    Celà ne leur a pas empêché de perdre ainsi une vice-présidence à la culture ... va comprendre ! La politique ...

    elections,cantonales,elections cantonales,haute-savoie,departement

  • Livre numérique : passage express ...

    Imprimer

    Mardi dernier, dans la soirée, les sénateurs ont adopté en deuxième lecture la proposition de loi sur le livre numérique.

    Il sont revenus sur plusieurs dispositions importantes que nous avions modifié.

    Un désaccord manifeste entre Sénat et Assemblée n'est pas inhabituel, même si c'est assez rare que cela soit aussi frontal. En effet, les sénateurs sont quasiment revenus au texte qu'ils avaient voté, gommant l'essentiel de nos apports.

    La deuxième lecture à l'Assemblée nationale ne sera donc pas une simple formalité, où il s'agirait de voter conforme des dispositions qui nous vont bien ... on s'est déjà fait avoir la semaine dernière sur le paquet électoral.

    La question n'est toujours pas tranchée sur des sujets aussi importants que l'application de la loi à des acteurs économiques étrangers ou sur la rémunération des auteurs. Il y a pourtant des enjeux très forts, car si nous faisons entrer les acteurs étrangers (Google, Amazon, Apple...) dans le champ de la loi, nous allons tout droit vers un contentieux avec la Commission Européenne !

    Je suis donc surpris et très mécontent de la précipitation avec laquelle le texte a été mis à l'ordre du jour de l'Assemblée nationale. Il est examiné en commission des affaires culturelles mercredi prochain, 6 avril, avec un passage en séance publique le lendemain après midi !!!

    Cela ne nous laisse absolument pas le temps de nous concerter, ou de discuter avec les sénateurs, pour tenter d'arriver à un compromis. Vu le délai, nous ne pouvons que nous incliner et avaliser la position du Sénat, ce qui est hors de question ... soit rejetter le texte en bloc. Il n'est pas possible de progresser pour réduire les écarts entre la position de l'Assemblée et celle du Sénat.

    On va donc se retrouver en Commission Mixte Paritaire (CMP) dans une situation de conflit ouvert, où les deux assemblées s'affrontent, ce qui n'est jamais bon. On prend le risque d'un échec de la CMP en cas de vote à 7 voix contre 7 ! Si jamais un compromis est trouvé, il l'aura été à la suite d'un bras de fer en cours de réunion, ce qui laissera un gagnant et un perdant.

    Déjà bien mal ficelé dès le départ, ce texte semble partir en vrille, politiquement et juridiquement. Comme beaucoup de textes qui nous viennent du ministère de la Culture ...

  • Classement 2010 des députés en cumul depuis 2007 ... 14ème place (l'Expansion avril 2011)

    Imprimer

    La saison des classements des députés se poursuit : c'est comme la saison des prix littéraires ...

    Après Lyon Capitale et le Figaro, au tour de l'Expansion !

    Ces classements valent ce qu'ils valent : certains applaudissent, d'autres critiquent ... toujours est-il que beaucoup se recoupent, qu'il s'agisse de l'activité pour la seule année 2010 ou en cumul depuis juin 2007.

    Ainsi, sur celui délivré par le mensuel l'Expansion d'avril 2001, je me situe en 14 ème position dans le classement des députés les plus assidus, en cumul depuis juin 2007 (ce qui est plus représentatif que la seule année 2010)

    Quoi qu'il en soit et même si certains ne sont pas d'accord, je suis plutôt satisfait de figurer parmi les 100 premiers ... que parmi les 100 derniers !

    A quand un classement pour les conseillers régionaux et les conseillers généraux ... il y aurait de belles surprises !

    Cassement députés LES INFOS du 23 avril 2009

    Classement députés LES INFOS du 18 mai 2010

    Classement députés sur Twitter du 16 septembre 2010

    Classement des parlementaires LE FIGARO du 25 mars 2011

    03 - 31mars11 Expansion.jpg03 - 31mars11 Expansion1.jpg03 - 31mars11 Expansion2.jpg

  • Deuxième lecture du paquet électoral ... mes interventions

    Imprimer

    Hier soir, en séance de nuit, nous avons examiné, en deuxième lecture, le paquet électoral, qui avait donné lieu à des débats houleux dans l'hémicycle, le 20 décembre dernier.

    Je suis revenu sur le sujet sensible de la sanction en cas de déclaration de patrimoine mensongère.

    En première lecture, l'Assemblée nationale avait supprimé la peine de deux ans de prison, pour ne laisser qu'une amende et une peine d'inéligibilité.

    Le Sénat a confirmé la suppression de cette peine de prison.

    Comme je m'y était engagé, j'ai déposé un amendement rétablissant cette peine de 2 ans d'emprisonnement. Il a malheureusement été rejeté lors d'un vote par scrutin public, avec 34 voix pour et 39 contre.




    J'ai également soulevé un problème créé par une disposition adoptée par les sénateurs concernant la campagne électorale sur internet.

    L'article adopté par les sénateurs, sans doute plein de bonnes intentions, dit ceci : "Les interdictions et restrictions prévues par le présent code en matière de propagande électorale sont applicables a tout message ayant le caractère de propagande électorale diffusé par tout moyen de communication au public par voie électronique".



    Cette disposition est parfaitement inutile, car celà fait bien longtemps que les juges appliquent le code électoral aux messages diffusés sur internet, tout comme ils appliquent la loi de 1881.

    Pas besoin que ce soit explicitement prévu dans le code électoral.

    Elle est donc inutile, mais aussi dangereuse, car sur internet, on ne sait pas d'où viennent les messages.

    Parfois, des militants de toute bonne foi mais ne se rendant pas compte de ce qu'ils font, peuvent diffuser des messages qui pourraient être imputés aux candidats. Je ne parle même pas des risques de manipulations venant de l'adversaire.


    Ce sujet a soulevé un gros débat et mon amendement a été adopté, avant d'être finalement supprimé à la fin de la séance, car le gouvernement voulait une adoption conforme, c'est à dire pas de modification, afin d'accélérer l'entrée en vigueur de cette loi.

    Cet aspect a été très critiqué lors du débat sur la seconde délibération, car en légiférant dans la précipitation, on bâcle des textes. C'est le cas ici !

    Enfin, j'ai soulevé deux autres points, qui ont été balayés par le rapporteur et la commission sans la moindre réponse.


    En cas de fraude électorale avérée, le texte prévoit la possibilité de déclarer un candidat inéligible.

    Mais s'il s'agissait d'un élu, il peut garder ses mandats antérieurement acquis.

    J'estime qu'un élu sanctionné pour fraude électorale doit non seulement être déclaré inéligible, mais également être déchu de ses mandats !



    J'ai également proposé de rendre publique la déclaration d'intérêts que les parlementaires remplissent tous, au début du mandat. Là encore ... je me suis heurté a un mur.

    Ce paquet électoral présente indéniablement des avancées.

    Malheureusement, sur plusieurs points, la majorité a eu peur d'avancer et en est resté à des demi-mesures, avec des débats ubuesques qui ne feront certainement pas reculer l'anti-parlementarisme.

    Je déplore ces timidités, et je profiterai des prochains textes, notamment celui sur les conflits d'intérêts, pour aller encore plus loin !

  • Interview sur BFM TV ce soir de 18 h 30 à 18 h 50

    Imprimer

    Je serai ce soir en direct sur le plateau de BFM TV, de 18 h 30 à 18 h 50, dans le cadre l'émission BFM Story, animée par Alain Marchall et Olivier Truchot.

    Je serai notamment intérrogé sur :

    • le résultat des cantonales
    • le débat sur la laïcité ...

    Suivez BFM TV en direct

    Revoir l'émission BFM Story en différé

    bfm,bfmtv,television,interview,cantonales,laicité,lionel tardy

  • Gaz de schiste : débat cet après-midi à l'Assemblée

    Imprimer

    L'Assemblée nationale organise cet après-midi un débat sur les conséquences environnementales de l'exploitation des huiles et gaz de schiste en France.

    Je suis cosignataire de la motion parlementaire CONTRE l'exploitation du gaz de schiste.

    haute-savoie,gaz de schiste,developpement durable,economie,environnement,gaz,assembleehaute-savoie,gaz de schiste,developpement durable,economie,environnement,gaz,assemblee

    Dauphiné Libéré du 30 mars 2011

    annecy,gaz de schiste,developpement durable,economie,

    Essor Savoyard du 17 mars 2011

    Motion parlementaire contre l’exploitation du gaz de schiste :

    (cosignée par 80 parlementaires de tout bord)

    Nous, parlementaires de toute la France et de tous bords politiques, avons décidé de nous unir afin de porter les inquiétudes de nos concitoyens et des élus locaux de nos territoires quant à l’exploitation industrielle du gaz de schiste. Si ces gisements de gaz constituent un nouveau potentiel énergétique et un fort attrait, son extraction nécessite toutefois la mise en œuvre d’une technique d’hydro fracturation spécifique avec utilisation d’importants volumes d’eaux associés à de nombreux produits chimiques.

    A la vue des impacts présents aux Etats Unis et au Canada sur les richesses environnementales de nos territoires, il n’est pas concevable qu’une quelconque exploitation de ce gisement soit mise en œuvre sur l’ensemble des sites français. Les études qui y ont été menées montrent d’ores et déjà des conséquences néfastes sur les nappes phréatiques et sur l’homme.

    Le manque de transparence évident de la part de l’Etat et l’incohérence entre le souci de préserver l’environnement à travers les travaux du Grenelle et l’annonce de l’exploitation du gaz de schiste nous pousse à réagir. La population locale, les élus et le milieu associatif n’ont pas été sollicités sur ce dossier. L’octroi des permis d’exploration des gisements de gaz a eu lieu a priori unilatéralement de la part de l’Etat sur l’ensemble des sites français concernés, c’est inadmissible.

    La suspension des travaux d’exploration jusqu’aux résultats du rapport sur les enjeux environnementaux de l’exploitation du gaz de schiste n’est pas suffisante. Il faut immédiatement que l’Etat fasse marche arrière et stoppe toutes les initiatives prises au nom notamment du principe de précaution qui a valeur constitutionnelle.

    Nous sommes décidés à agir par tous les moyens possibles, à saisir toutes juridictions utiles voire à élaborer une proposition de loi pour réformer le code minier. Notre détermination est totale, nous ne nous laisserons pas imposer le gaz de schiste !

    Députés Cosignataires :

    Pierre Morel A l’Huissier, Pascal Terrasse, Sylvie Andrieux, Delphine Batho, Jean-Louis Bianco, Emile Blessig, Jean Claude Bouchet, Danielle Bousquet, François Brottes, Dominique Caillaud, Bernard Carayon, Dino Cinierie, Jean François Chossy, Jean-Louis Christ, Georges Colombier, Jean-Yves Cousin, Pascale Crozon, Jean-Pierre Decool, Bernard Depierre, Julien Dray, William Dumas, Laurence Dumont, Paul Durieu, Olivier Dussopt, Daniel Fasquelle, Hervé Feron, Aurélie Filipetti, Jean-Claude Flory, Marc Francina, Jean-Louis Gagnaire, Sauveur Gandolfi-Scheit, Jean-Pierre Gorges, Michel Grall, Jean-Pierre Grand, Jean-Louis Idiart, Jacqueline Irles, Michel Issindou, Denis Jacquat, Serge Janquin, Henri Jibrayel, François Lamy, Jean Launay, Robert Lecou, Guy Lefrand, Lionnel Luca, Alain Marc, Marie-Lou Marcel, Jean-René Marsac, Martine Martinel, Jean-Claude Mathis, Kléber Mesquida, Arnaud Montebourg, Jean-Marie Morisset, Etienne Mourrut, Pierre-Alain Muet, Alain Neri, Catherine Quere, Jean-Louis Perat, Marie-Françoise Perol-Dumont, Bérengère Poletti, Josette Pons, Marie-Line Reynaud, Franck Riester, Jean Roatta, Chantal Robin-Rodrigo, Marcel Rogemont, Max Roustan, Fernand Siré, Daniel Spagnou, Lionel Tardy, Guy Teissier, Jean-Louis Touraine, Marisol Touraine, André Vezinet, Philippe Vitel

    Sénateurs Cosignataires :

    Jean-Paul Alduy, Joel Billard, Marie-Thérèse Bruguière, François Noël Buffet, Yves Chastan, Jean-Paul Fournier, Jean-Claude Frecon, Pierre Jarlier, Roger Madec, Françoise Laurent-Perrigot, Pierre Leleux, Jean-Jacques Lozach, Roland du Luart, Mireille Oudit, Bernard Piras, Hugues Portelli, Paul Raoult, Michel Teston

    Le Premier Ministre repousse la fin du moratoire :

    Ce vendredi 11 mars, en fin d'après midi, le Premier Ministre François Fillon a annoncé qu'il mettait un terme à tous projets d'exploration du gaz de schiste.

    L’instruction  administrative a été signée à 19 heures à l’adresse du Ministre de l’Intérieur, de la Ministre de l’Ecologie et du Ministre de l’Economie et des Finances.

    Il est indiqué que toute nouvelle décision ne sera prise qu’après les rapports des inspecteurs généraux et de la commission parlementaire de l’aménagement du territoire et sera soumise à enquête publique et à concertation.

    Tout est donc arrêté à compter de ce jour et la fin du moratoire est reportée du 15 avril au 15 juin.

  • Signature de la convention FISAC à Cran-Gevrier

    Imprimer

    La ville de Cran-Gevrier a engagé la 1ère tranche du FISAC-Ville.

    12 actions seront mises en oeuvre avec les commerçants, par tous les partenaires concernés : Union Commerciale, chambres consulaires et ville, avec un chef de projet FISAC recruté à cet effet :

    1. rénover les vitrines, devantures, enseignes, moderniser les locaux et outils de production, améliorer l'accessibiloité et la sécurité des magasins : 50% du coût peut être subventionné (budget de 160 000 euros)
    2. aider à transmettre un commerce avec la recherche d'un repreneur (11 000 euros)
    3. mettre en place des "démarches qualité" pour professionnaliser les chefs d'entreprises (30 000 euros)
    4. améliorer la signalétique et l'accès aux commerces (27 928 euros)
    5. réorganiser et développer les marchés (10 000 euros)
    6. améliorer la communication de l'Union Commerciale et Artisanale-UCA (17 865 euros)
    7. accompagner et professionnaliser l'Union Commerciale et Artisanale
    8. préempter des fonds commerciaux et artisanaux (156 000 euros)
    9. créer une base de données des locaux d'activités (6 900 euros)
    10. rechercher des investisseurs commerciaux et artisanaux (1 500 euros)
    11. informer et mobiliser sur le FISAC (13 618 euros)
    12. évaluer et réajuster les cations

    Le budget prévisionnel de la première tranche, déposé en janvier 2010 est de 489 261 euros, financé par la ville, l'Etat, la CCI, la Chambre des Métiets et de l'Artisanat, les commeçants et l'UCA.

    Parallèlement à cette 1ère tranche du FISAC, un plan spécifique a été déposé en juillet 2010 concernant le centre commercial Vallon, qui nécessite une action particulièrement forte pour être restructuré.

    Frédéric Lefèbvre, secrétaire d'Etat chargé du commerce, de l'artisanat, des PME, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation m'a confirmé le 14 mars que l'Etat soutiendrai le plan spécifique Vallon, à hauteur de 71 076 euros.

    Maintenant que la première tranche du FISAC est bouclée, la seconde tranche sera lancée très prochainement. 

    cran-gevrier,fisac,financement,economie,commerce03 - 28mars11 FISAC Cran1.jpg03 - 28mars11 FISAC Cran.jpg

  • CANTONALES : résultats sur la 2ème circonscription de la Haute-Savoie

    Imprimer

    presse,dauphine,cantonales,resultats,cantons,faverges,alby,annecypresse,dauphine,cantonales,resultats,cantons,faverges,alby,annecy

  • Suivez les résultats du 2ème tour des élections cantonales en Haute-Savoie EN DIRECT sur mon blog

    Imprimer

    Dimanche 27 Mars à partir de 20 heures

     Retrouvez sur ce blog

    EN DIRECT de la Préfecture

    de la Haute-Savoie 

    ou sur www.ump74.fr

     Tous les résultats des cantonales en Haute-Savoie minute par minute

     Communiquez nous EN DIRECT les résultats de votre commune au 06 60 82 10 23

     

    Mise à jour à 20 heures 50 : tous les résultats definitifs

    Taux participation national à 17 heures = 36,2% (36,38% la semaine dernière)

    Abstention au niveau national estimée entre 54 et 56 %

    Canton d'Alby-sur-Chéran : définitif

    • Martin = 1851 voix
    • Bauquis = 1789 voix

    Commune de MURES : 

    Taux participation = 46%

    Votants = 243 (contre 257 au 1er tour)

    Bauquis = 60,74%

    Martin = 39,25%

    Commune de SAINT-FELIX : définitif

    Taux participation = 49%

    Votants = + 30 voix par rapport au 1er tour

    Bauquis = 526 voix

    Martin = 118 voix

    Commune de ALBY-SUR-CHERAN : définitif

    Bauquis = 140 voix

    Martin = 409 voix

    Commune de CUSY :

    + 15 voix pour Bauquis

    Commune de CHAPEIRY : definitif

    Bauquis = 91 voix

    Martin = 118 voix

    Commune de GRUFFY : definitif

    Bauquis = 115 voix

    Martin = 302 voix

    Canton de FAVERGES : definitif

    • Losserand = 2753 voix
    • Chaffarod = 1601 voix

    Commune de SEYTHENEX : définitif

    Participation = 46,78%

    Chaffarod = 74 voix

    Losserand = 130 voix

    Commune de MONTMIN : definitif

    Losserand = 86 voix

    Chaffarod = 41 voix

    Commune de DOUSSARD : definitif

    Losserand = 595 voix

    Chaffarod = 324 voix

    Commune de CHEVALINE : definitif

    Losserand = 46 voix

    Chaffarod = 17 voix

    Commune de LATHUILE : definitif

    Losserand = 185 voix

    Chaffarod = 93 voix

    Canton de ANNECY CENTRE : definitif

    • Rigaut = 1843 voix
    • Astorg = 1649 voix

    Canton de SAMOENS : definitif

    • Grandcollot = 902 voix
    • Mogenet = 1106 voix

    Canton de REIGNIER : definitif

    • Sonnerat = 2530 voix
    • Forel = 2529 voix

    Canton de ANNECY NORD OUEST :

    • Carbonnel = 4522 voix
    • Jeantet = 6696 voix

    Commune de POISY : definitif

    Carbonnel = 774 voix

    Jeantet = 1025 voix

    Canton de THONON OUEST : definitif

    • Denais = 4404 voix
    • Constantin = 4452 voix

    Communes de PERRIGNIER :

    Sur les 100 premiers votants

    Denais = 46 voix

    Constantin = 32 voix

    Commune de Thonon : definitif

    Denais = 2098 voix

    Constantin = 2235 voix

    Commune de SCIEZ : définitif

    Denais = 568 voix

    Constantin = 583 voix

    Commune de CERVENS : definitif

    Denais = 128 voix

    Constantin = 193 voix

    Commune de DRAILLANT : definitif

    Denais = 128 voix

    Constantin = 193 voix

    Commune d'ANTHY : definitif

    Denais = 313 voix

    Constantin = 240 voix

    Commune de PERRIGNIER : definitif

    Denais = 208 voix

    Constantin = 189 voix

    Canton de CLUSES : definitif

    • Mivel = 3445 voix
    • Martin = 2101 voix

    Canton d'ANNEMASSE NORD :

    • Bardet = 5269 voix
    • Tournier-Colletta = 1832 voix

    Canton d'ABONDANCE : definitif

    • Pascal Bel = 1236 voix
    • Rubin = 1223 voix 

    Canton de LA ROCHE/FORON : definitif

    • Duvernay = 4146 voix
    • Arcade = 1934 voix

    Canton de DOUVAINE : definitif

    • Barras = 2366 voix
    • Neury = 2864 voix

    Canton d'ANNECY-LE-VIEUX : definitif

    • De Menthon = 6160 voix
    • Littoz-Baritel = 5442 voix

    Canton de SAINT-GERVAIS : definitif

    • Peillex = 3007 voix
    • Petit-Jean = 1759 voix

    Canton de FRANGY : definitif

    • Rabatel = 1584 voix
    • Gauthier = 843 voix

    Canton de SAINT-JULIEN : definitif

    • Vielliard =  3672 voix
    • Etallaz = 3218 voix

     

  • 67ème anniversaire des combats du Plateau des Glières

    Imprimer

    Cette année, les cérémonies du 67ème anniversaire des combats du Plateau des Glières, à la Nécropole nationale des Glières à Morette, se sont déroulées sous la présidence du général d'armée Jean-Louis Georgelin, Grand Chancelier de l'Ordre de la Légion d'Honneur.

    thones,balme-de-thuy,combat,guerre,glieres,resistance,maquis,morette,necropolethones,balme-de-thuy,combat,guerre,glieres,resistance,maquis,morette,necropole

  • Les 60 ans du maire de Manigod ...

    Imprimer

    Le maire de Manigod fêtait ce samedi ces 60 ans.

    Le conseil municipal a tenu à marquer cet anniversaire à l'occasion d'une réception en mairie ...

    Et Didier Lapalus (maire adjoint chargé du tourisme et des associations), sombrero sur la tête, s'est lancé dans un remake de la chanson MEXICO ... rebaptisé pour l'occasion MANIGOD :

    Y a un homme à Manigod

    Qui se démène comme un robot

    Y a un homme à Manigod

    Qui a vécu crescendo pour atteindre l'éldorado.

    Après 3 mandats en tant qu'adjoint

    Et depuis 16 ans maintenant

    Tu as les rennes de la commune

    et avec envergure tu les mène bien.

    Et oui Bruno, tu es le maire de Manigod

    Oh oui Bruno, tu fais vraiment du bon boulot

    Et la vie de maire, te colles à la peau.

    Oh Bruno, Oh Bru-u-u-no

    Dans ton Volkswagen blanc

    Tu parcoures la commune

    Du Sulens à Cabeau

    De Beauregard à Bois-noir

    Toute la journée

    Oh Bruno , oh Bru-u-u-no

    De la fuite d'eau à l'accident

    Du p'tit bobo perso au trou dans un cheneau

    Tu es présent

    En réunion parfois tu fais dodo

    Mais il faut dire que tu te lèves tôt

    Et après un bref susaut

    Sans aucun problème

    Tu reprends le tempo

    Pour toi il n'y a pas d'étiquette

    Les RPR, les socialos

    Les écolos et les fachos

    Pour toi qu'une seule couleur

    C'est celle de Manigod

    Et oui Bruno

    Tu as vraiment ça dans la peau

    Oh oui Bruno

    C'est sûr tu ne fais pas semblant

    C'est ce rythme trépident

    Qui t'excite le palpitant

    Aujourd'hui t'as 60 ans

    Avec ta femme et tes enfants

    Tu dois passer un bon moment

    en oubliant

    Tous les emmerdements.

    manigod,mairie,anniversairemanigod,mairie,anniversaire

  • Classement des parlementaires 2010 : les 25 premiers députés et sénateurs

    Imprimer

            Source www.lefigaro.fr :

    Les deux rapporteurs généraux du Budget à l'Assemblée nationale et au Sénat ont pris la tête du palmarès des 50 meilleurs députés et sénateurs, établi par le cabinet Interel.

    Gilles Carrez (UMP, Val-de-Marne), Charles de Courson (Nouveau Centre, Marne) et François Brottes (PS, Isère) pour l'Assemblée Nationale. Philippe Marini (UMP, Oise), Jean Arthuis (Union centriste, Mayenne) et Yvon Collin (RDSE, Tarn-et-Garonne) pour le Sénat.

    Ce sont les six gagnants du palmarès 2010 des 50 meilleurs parlementaires (25 députés + 25 sénateurs) établi par Interel. Ce cabinet, spécialisé en affaires publiques et en lobbying, a en effet dressé, pour la deuxième année, la liste des 25 députés et des 25 sénateurs les plus actifs au Palais Bourbon et au Palais du Luxembourg.

    Pour y parvenir, Interel a retenu cinq critères composés chacun d'un ou de plusieurs indicateurs. Des points ont ensuite été attribués à chaque critère qui, une fois cumulés, donnent le classement général.

    Pour figurer en bonne place dans ce classement, chaque parlementaire a été évalué en fonction :

    • de son dynamisme en commission (le nombre d'interventions)
    • de sa force de proposition (nombre de propositions de loi ou de résolutions déposées)
    • de son travail comme rapporteur (le nombre de rapports législatifs rendus)
    • de la défense des amendements (nombre de d'amendements défendus et adoptés en séance)
    • et enfin, du contrôle et de l'évaluation (nombre d'interventions dans les offices, délégation et missions d'information, rédactions de contrôle, questions écrites)

    Logiquement, la tête du palmarès est occupée par les deux rapporteurs généraux du Budget, le député Gilles Carrez et le sénateur Philippe Marini. Ils occupent des fonctions très exigeantes qui leur imposent de connaître toutes les arcanes de la vie parlementaire et en même temps, d'être très présents aussi bien commission qu'en séance. «C'est effectivement, une demi-surprise de les voir en tête. Ceux qui suivent l'activité réelle du Parlement savent très bien que les rapporteurs généraux du Budget sont de véritables bourreaux de travail. Par exemple, au cours de l'année 2010, ils ont dû examiner une loi de finances initiale et quatre lois rectificatives. Ils ne doivent tous les deux leur première place qu'à leur expérience et à leur détermination», explique Aristide Luneau, directeur d'Interel. Travail et détermination qui valent d'ailleurs pour l'ensemble des 50 parlementaires récompensés.

    En effet, très peu de députés sont connus du grand public et seuls trois d'entre eux ont été ministres.

    «Ce qui compte, c'est le travail accompli, rappelle Aristide Luneau. Tous les parlementaires retenus dans notre palmarès n'ont uniquement en commun que leur capacité de travail».

    Je me classe 23ème sur 577 députés pour l’année 2010.

    classement,depute,cumul,assemblee,lionel tardy,interel,le figaro,presseclassement,depute,cumul,assemblee,lionel tardy,interel,le figaro,presse

    classement,depute,cumul,assemblee,lionel tardy,interel,le figaro,presseclassement,depute,cumul,assemblee,lionel tardy,interel,le figaro,presse

    Cliquez ici pour consulter le rapport complet

  • CANTONALES à Alby-sur Chéran : je soutiens Alain Bauquis

    Imprimer

    Dauphiné Libéré du mercredi 23 mars

    presse,dauphine,annecy,elections cantonales,canton,alby

    Essor Savoyard du 24 mars 

    presse,dauphine,essor,hebdo,alby-sur-cheran,saint-felix,elections,elections cantonales,canton

    Hebdo des Savoie du 24 mars

    presse,dauphine,annecy,elections cantonales,canton,albypresse,dauphine,annecy,elections cantonales,canton,alby

    Communiqué de presse :

     

    Les électeurs des cantons d'Annecy Centre, Alby-sur-Chéran et Faverges, vont élire ce dimanche, lors du second tour des élections cantonales, leur nouveau conseiller général.

     

    Sur les cantons d'Annecy Centre et de Faverges, les choses sont claires : les candidats sortant, membres de la majorité départementale, sont arrivés largement en tête lors du premier tour et ont tout mon soutien pour le second tour.

     

    En ce qui concerne le canton d'Alby-sur-Chéran, le conseiller général sortant ne se représentant pas, deux candidats sans étiquette se sont qualifiés pour le second tour.

     

    Aucun des deux ne se réclamant de la majorité présidentielle, j’ai laissé les deux candidats conduire leur campagne et je n'ai assisté à aucune réunion publique lors du premier tour.

     

    Au-delà de la problématique territoriale défendue par chaque candidat, de nombreux électeurs du canton ne connaissant pas personnellement les candidats m'ont interrogé, en tant que député de la circonscription, sur leur positionnement politique, afin de pouvoir voter en toute connaissance de cause.

     

    Maintenant que nous sommes à l'heure des choix, mon soutien est extrêmement clair.

     

    Je soutiens, à titre personnel, la candidature d'Alain Bauquis, maire de Saint-Felix.

     

    Pourquoi ?

     

    Ayant rencontré l'ensemble des candidats et bien que sans étiquette, il est le seul a avoir affirmé publiquement sa sensibilité de centre droit. C’est comme pour toute assemblée : pour qu'une majorité départementale fonctionne et qu'un élu puisse peser sur les débats, tout en respectant le vote de ses électeurs ... il est indispensable qu’il les informe de sa sensibilité politique ! La posture sans étiquette a ses limites !

     

    Sa sensibilité centre droit ne l'empêchera pas d'être en désaccord, sur certains dossiers, avec la majorité départementale, bien au contraire … j'en suis moi-même un très bon exemple à l'Assemblée nationale ! Mais encore une fois, l'essentiel est de disposer d'élus et d'une majorité départementale centre droit rassemblée sur les sujets majeurs.

     

    Alain Bauquis est le maire de Saint-Felix, principale commune du canton. Il a donc toute légitimité pour représenter l'ensemble des électeurs du canton.

     

    Il a de l'expérience et à 46 ans, il est le plus jeune des candidats en lice sur le canton. Là aussi, je plaide, à l'image de mon élection en 2007, pour un rajeunissement de la classe politique.

     

    Son adversaire cumule les mandats (maire d'Alby-sur-Chéran, président de la Communauté de communes, président de l'EPF … et rectifié à la demande du candidat professeur agrégé (chaire supérieure) en sciences industrielles) et n'a pris aucun engagement de démission de l'un de ses mandats, en cas d'élection au Conseil général.

     

    Alain Bauquis n'occupe que le poste de maire de Saint-Felix et sera donc pleinement disponible pour assurer sa fonction de conseiller général.

     

    La fonction de conseiller général ne doit pas se limiter, comme bien souvent, à distribuer des subventions et à gérer les affaires du canton. Un conseiller général doit avant tout oeuvrer pour l'ensemble du département, et ce sera encore plus vrai lors de l'élection en 2014 des conseillers territoriaux qui devront siéger au département et à la région … mais pour cela il faut avoir beaucoup de disponibilité.

     

    Vous connaissez ma position sur le cumul des mandats, un élu ne peut pas tout faire : un, voire deux mandats simultanés, ce doit être un maximum !

     

    Mais surtout, Alain Bauquis est un homme de terrain. Il est agriculteur et connait très bien les problématiques liées à l'agriculture, la ruralité, l'économie et l'environnement, sujets majeurs pour le canton. Là encore, je plaide pour que davantage d'élus, issus de la société civile et donc en phase avec les réalités du terrain, soient élus au Conseil général.

     

    Pour toutes ces raisons et bien d'autres, j'appelle donc à titre personnel les abstentionniste et les électeurs du premier tour, à apporter leur soutien à Alain Bauquis lors du second tour des élections cantonales à Alby-sur-Chéran.

     

    J'appelle aussi tous les candidats du premier tour, à l'image de Jean-Paul Laperrousaz, à apporter leur soutien Alain Bauquis.

     

    Prochaines réunions publiques d'Alain Bauquis :

    • Jeudi 24 mars à 20 h 30 à CUSY (salle du conseil)
    • Vendredi 25 mars à 19 h 00 à ALBY-SUR-CHERAN (salle polyvalente)
    • Vendredi 25 mars à 20 h 30 à SAINT-FELIX (salle des associations) 

    Je serai présent aux réunions.

  • Prime au maintien du troupeau de vaches allaitantes

    Imprimer

    Ce midi, j’ai rencontré Bruno Le Maire, ministre de l’agriculture, en compagnie du président et de quelques collègues membres de la Commission des Affaires Economiques.

    Nous avons fait un point complet sur les dossiers agricoles en cours.

    Parmi les mesures récentes, Bruno LE MAIRE a annoncé que le solde de la prime au maintien du troupeau de vaches allaitantes (PMTVA) avait été versée de manière anticipée les 17 et 18 mars, afin d’aider les éleveurs. Ces derniers traversent en effet des difficultés liées à l'envolée des cours des céréales servant à l'alimentation de leurs animaux.

    Grâce à la mobilisation des services du ministère, ainsi que de l’Agence de services et de paiement, les éleveurs ont ainsi été payés trois mois avant la date habituelle de versement.

    Ces paiements atteignent près de 200 millions d’euros et concernent environ 89 000 éleveurs.

    Ils viennent en outre compléter le versement du solde de la part nationale de la prime à la vache allaitante (PNSVA) qui avait été versée aux éleveurs le 2 février dernier.

    agriculture,le maire,pmtva,aide

  • Conseil municipal à SEYNOD : élection d'un nouvel adjoint

    Imprimer

    Ce soir, profitant d'un agenda allégé, j'ai assisté dans le public a une grande partie du conseil municipal de Seynod ... comme je l'ai déjà fait sur d'autres communes.

    Au programme :

    • compte administratif
    • affectation définitve des résultats 2010 du budget principal
    • gestion des emprunts
    • Taxe Communale sur la Consommation Finale d'Electricité (TCCFE)
    • création du Conseil pour les Droits et Devoirs des Familles (CDDF)
    • demandes de garantie d'emprunt ...

    Au cours de ce conseil municipal, Christian Cherasse a été nommé 8ème adjoint au maire, en charge de l'environnement, de la qualité de vie et du développement durable, par 28 voix sur 33.

    seynod,conseil municipal

  • CANTONALES : Résultats par cantons sur la 2ème circonscription

    Imprimer

    presse,dauphine,annecy,resultats,elections,cantonales,annecy centre,faverges,alby-sur-cheranpresse,dauphine,annecy,resultats,elections,cantonales,annecy centre,faverges,alby-sur-cheranpresse,dauphine,annecy,resultats,elections,cantonales,annecy centre,faverges,alby-sur-cheran

  • Suivez les résultats des cantonales en Haute-Savoie EN DIRECT sur mon blog

    Imprimer

    Dimanche 20 Mars à partir de 19 heures

     Retrouvez sur ce blog

    EN DIRECT de la Préfecture

    de la Haute-Savoie 

    ou sur www.lioneltardy.org 

     Tous les résultats des cantonales en Haute-Savoie minute par minute

    Mise à jour à 20 heures 50 :

    Canton ALBY-SUR-CHERAN : définitif

    Total canton : définitif

    • Martin (SE) = 1239 voix (31,14%)
    • Bauquis (SE) = 960 voix (24,13%)
    • Juillet (EE) = 728 voix (18,30%)
    • Merkel (FN) = 521 voix (13,09%)

    Mûres : 263 votants (48%) résutat définitif

    • Bauquis (SE) = 83 voix ( (32,29%)
    • Martin (SE) = 55 voix (21,40%)
    • Juillet (EE) = 47 voix (18,28%)

    Canton ABONDANCE : définitif

    Total canton : définitif

    • Rubin (UMP) = 834 voix (34,55%)
    • Bel  = 823 voix (34,09%)
    • Blanc = 451 voix (18,68%)

    Canton SAINT-JULIEN : définitif

    Total canton : définitif

    • Etallaz = 1883 voix (25,02%)
    • Viellard  = 1480 voix (19,67%)
    • Barbier = 1235 voix (16,41%)
    • Jouvenoz (UMP) = 922 voix (12,25%)

    Canton FRANGY : définitif

    Total canton : définitif

    • Rabatel = 1288 voix (45,85%)
    • Gauthier = 383 voix (13,63%)
    • Chamosset = 329 voix (11,71%)
    • Bardoux = 302 voix (10,75%)

    Canton ANNEMASSE NORD : définitif

    Total canton : définitif

    • Bardet = 2824 voix (41,06%)
    • Tournier-Colletta  = 1425 voix (20,72%)
    • Guerini = 1326 voix (19,28%)
    • Bouchaud = 891 voix (12,96%)

    Canton ANNECY-VIEUX : définitif

    Total canton : définitif

    • De Menthon (UMP) = 5029 voix (42,67%)
    • Littoz-Baritel  = 2368 voix (20,09%)
    • Pasquier = 1927 voix (16,35%)
    • Adobati = 1923 voix (16,32%)

    Canton CLUSES : définitif

    Total canton : définitif

    • Mivel (DD) = 1510 voix (28,81%)
    • Martin (FN)  = 1463 voix (27,91%)
    • Tavernier (UMP) = 785 voix (14,98%)

    Canton DOUVAINE : définitif

    Total canton : définitif

    • Barras (UMP) = 1201 voix (20,05%)
    • Neury  = 974 voix (16,26%)
    • Petit = 794 voix (13,26%)
    • Favre = 785 voix (13,11%)

    Canton REIGNIER : définitif

    Total canton : définitif

    • Sonnerat = 1573 voix (29,19%)
    • Forel  = 1141 voix (21,17%)
    • Delieutraz = 959 voix (17,80%)
    • Jimenez = 756 voix (14,03%)

    Canton SAMOENS : définitif

    Total canton : définitif

    • Mogenet (NC) = 851 voix (4é,385%)
    • Grandcollot (UMP)  = 617 voix (30,73%)
    • Boulogne = 339 voix (16,88%)

    Canton ANNECY CENTRE : définitif

    Total canton : définitif

    • Rigaut (MP) = 1473 voix (41%)
    • ASTORG (EE) = 725 voix (20%)
    • Favre (FN) = 640 voix (18%)
    • Duperthuy (PS) = 551 voix (15%)

    Canton LA ROCHE SUR FORON : définitif

    Total canton : définitif

    • Duvernay (SE) = 2722 voix (39,26%)
    • Arcade (DD) = 1325 voix (19,11%)
    • Bartheye = 1019 (14,70%)
    • Saillet = 864 voix (12,46%)
    • Ramos = 605 voix (8,73%)

    Canton d'ANNECY-NORD-OUEST : definitif

    Total canton : définitif

    • Jeantet (PS) = 4030 voix (34,30%)
    • Carbonnel (UMP) = 3014 voix (25,65%)
    • Milano (FN) = 2229 voix (19,82%)
    • Collinet (EE) = 1678 voix (14,28%)

    Poisy : definitif

    • Jeantet (PS) = 620 voix
    • Carbonnel (UMP) = 531 voix
    • Milano (FN) = 316 voix
    • Collinet (EE) = 288 voix

    Meythet : definitif

    • Jeantet (PS) = 774 voix
    • Carbonnel (UMP) = 319 voix
    • Milano (FN) = 399 voix
    • Collinet (EE) = 178 voix

    Balme de Sillingy : definitif

    • Jeantet (PS) = 449 voix
    • Carbonnel (UMP) = 319 voix
    • Milano (FN) = 253 voix
    • Collinet (EE) = 132 voix

    Choisy : definitif

    • Jeantet (PS) = 159 voix
    • Carbonnel (UMP) = 112 voix
    • Milano (FN) = 88 voix
    • Collinet (EE) = 62 voix

    Epagny : definitif

    • Jeantet (PS) = 312 voix
    • Carbonnel (UMP) = 218 voix
    • Milano (FN) = 154 voix
    • Collinet (EE) = 156 voix

    Lovagny : definitif

    • Jeantet (PS) = 142 voix
    • Carbonnel (UMP) = 85 voix
    • Milano (FN) = 75 voix
    • Collinet (EE) = 56 voix

    Canton SAINT-JEOIRE : definitif

    Total canton : définitif

    • Pittet (UMP) = 2030 voix (58,47%) ELU
    • Moccozet = 856 voix (24,65%)
    • Dardenne = 586 voix (16,88%)

    Canton SAINT-GERVAIS : definitif

    Total canton : définitif

    • Peillex (DD) = 2200 voix (38,79%)
    • Petit-Jean = 988 voix (17,42%)
    • Nardi = 535 voix (9,43%)

    Canton FAVERGES : definitif

    Total canton : définitif

    • Losserand (UMP) = 2126 voix (46,12%)
    • Chaffarod = 804 voix (17,44%)
    • Loge = 694 voix (15,05%)

    Canton de THONON OUEST : définitif

    Total canton : définitif

    • Denais (MP) = 2738 voix (31,17%)
    • Constantin (PS) = 1946 voix (22,15%)
    • Chevallay (FN) = 1460 voix (16,62%)
    • Burnet (EE) = 1090 voix (12,41%)

    Anthy : définitif

    • Denais (MP) = 196 voix
    • Constantin (PS) = 114 voix
    • Chevallay (FN) = 67 voix

    Draillant : définitif

    • Denais (MP) = 76 voix
    • Constantin (PS) = 35 voix
    • Brunet (EE) = 34 voix

    Allinges : définitif

    • Denais (MP) = 295 voix
    • Constantin (PS) = 200 voix
    • Chevallay (FN) = 244 voix

    Cervens : définitif

    • Denais (MP) = 63 voix
    • Constantin (PS) = 50 voix
    • Mocellin (gauche = 116 voix

    Margencel : définitif

    • Denais (MP) = 116 voix
    • Constantin (PS) = 52 voix
    • Chevallay (FN) = 78 voix

    Perrignier : définitif

    • Denais (MP) = 152 voix
    • Constantin (PS) = 65 voix
    • Brunet (EE) = 74 voix

    Sciez : définitif

    • Denais (MP) = 325 voix
    • Constantin (PS) = 208 voix
    • Chevallay (FN) = 217 voix
  • Assemblée générale de l'ONM à RUMILLY ... et inauguration du salon du chocolat à SEYNOD

    Imprimer

    L'association nationale des membres de l'Ordre National du Mérite section 74, tenait ce matin son assemblée générale au Quai des Arts à Rumilly.

    Après les travaux, la présidente départementale, Hélène Blanc, a procédé à la remise de brevets, puis a un dépôt de gerbe au Monument aux Mort.

    rumilly,seynod,ordre national du merite,salon,chocolat,cap periaz

    J'ai ensuite assisté à l'inauguration du traditionnel salon du chocolat de Haute-Savoie à Seynod (Cap Périaz).

    Ce salon se tient jusqu'à dimanche soir 18 heures ... je vous invite ... après avoir voté ... a venir y découvrir la fabrication de la plus grosse cocotte en chocolat du monde, par les élèves du CFA de Groisy !

    rumilly,seynod,ordre national du merite,salon,chocolat,cap periazrumilly,seynod,ordre national du merite,salon,chocolat,cap periazrumilly,seynod,ordre national du merite,salon,chocolat,cap periaz