Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Inauguration de la 86ème Foire Internationale Haute-Savoie Mont-Blanc à LA ROCHE-SUR-FORON

    Imprimer

    La 86ème Foire Internationale Haute-Savoie Mont-Blanc se tient du 29 avril au 9 mai au Parc des Expositions de La Roche-sur-Foron.

    L'invité d'honneur est le département du Var et plus particulièrement la commune de Ollioules, cité de l'olivier.

    Cette année, la foire bouleverse l'ordre établi en regroupant les exposants dans des secteurs clairs, avec signalétique, bornes interactives et plans à chaque entrée ... 100 000 visisteurs sont attendus par les 520 exposants.

    Un hall supplémentaire de 7000 m2 a fait son apparition: il abrite l'aménagement extérieur.

    La foire a été inaugurée par Robert Beneventi, maire d'Ollioules et conseiller régional PACA ... et par Daniel Herrero, ancien joueur et entraîneur du rugby du RC Toulon.

    Toutes les infos sur :

    www.foire-internationale74.com

    la roche-sur-foron,inauguration,foire,parc des expositionsla roche-sur-foron,inauguration,foire,parc des expositionsla roche-sur-foron,inauguration,foire,parc des expositionsla roche-sur-foron,inauguration,foire,parc des expositionsla roche-sur-foron,inauguration,foire,parc des expositions

    Essor du 5 mai

    la roche-sur-foron,inauguration,foire,parc des expositions

  • Foire agricole cantonale au GRAND-BORNAND

    Imprimer

    Petit tour ce matin au Grand-Bornand, pour assister à l'arrivée des animaux à la foire agricole cantonale.

    Cette année la foire ne se tient pas sur la place de l'église, mais en contrebas du village, au bord du Borne, face à l'Espace Grand-Bo.

    Au menu de la journée :

    • concours cantonal de reblochon fermier
    • déjeûner avec les éleveurs
    • défilé des animaux primés
    • repas servi par les parents d'élèves de l'école primaire
    • soirée dansante animée par les Troubadours

    Avec mes oncles et cousins et Annabel André, conseillère régionale

    grand-bornand,foire,vache,reblochon,concours,agriculturegrand-bornand,foire,vache,reblochon,concours,agriculturegrand-bornand,foire,vache,reblochon,concours,agriculture

  • Réflexions sur le Conseil National du Numérique ... et interview sur le numérique

    Imprimer

    Cette semaine, le Président de la République a installé un nouveau comité Théodule, le Conseil National du Numérique (CNN).

    Il regroupe essentiellement des chefs d'entreprises.

    On peut critiquer cette composition, trouver que ça manque de femmes, de journalistes, d'associations, de blogueurs, de consommateurs et de je ne sais quelle autre catégorie !

    Pierre Koscuisko-Morizet avait fait des propositions qui n'ont pas été retenues (à quoi cela sert donc de commander des rapports ...), les parlementaires n'ont pas été consultés (et même pas invités au lancement) ce qui est bien dommage, car on aurait pu éviter de commencer par une polémique, prévisible, sur le choix des personnes.

    Je ne suis pas un grand fan des comités Théodule, mais je dois reconnaitre que celui-ci comble un vide criant. Depuis 2007, et notamment lors des débats sur Hadopi, et plus tard sur la Loppsi, j'ai eu le sentiment très désagréable de crier dans le désert.

    Personne ou presque ne connaissait les réalités du numérique, et le pire, c'est que la plupart des décideurs n'étaient pas conscients de l'importance de ce secteur. Pendant ce temps, les industries culturelles faisaient un lobbying effréné, imposant leurs solutions à des problèmes qui auraient nécessité une véritable concertation.

    Au moins, ce temps de l'ignorance du numérique par les politiques est terminé.

    Ce Conseil National du Numérique aura pour tâche de faire remonter les positions de l'ensemble du secteur du numérique sur les différentes actions de l'Etat ... et de formuler des propositions.

    Vu le calendrier électoral, il reste peu de temps pour agir et il faudra faire un tri parmi les différents sujets.

    Les plus urgents me semblent être de réparer les principales gaffes : taxe "Google", toujours suspendue mais pas encore supprimée, statut de "Jeunes Entreprises Innovantes (JEI)" ... en somme, celles qui peuvent réellement plomber l'économie numérique.

    En tant que parlementaire, je ne suis pas membre du CNN et je n'y ait pas ma place ... même si je travaillerai volontiers avec ses membres.

    C'est donc à eux de faire vivre l'outil afin que les décisions publiques aillent dans la bonne direction. Il y a du boulot, mais le plus difficile, c'est à dire la prise de conscience de l'importance du numérique, est globalement acquis.

    L'essai est marqué ... il faut le transformer !!!

    Mes réflexions sur l'économie numériques

    (Interview Cités Numériques à paraître début mai) 

    presse,cites numeriques,cnn,conseil national du numerique,comite,theodule,internet,hadopi,neutralitepresse,cites numeriques,cnn,conseil national du numerique,comite,theodule,internet,hadopi,neutralite

  • Remise de la Légion d'Honneur à Charles Mercier-Guyon

    Imprimer

    Beaucoup de monde ce jeudi soir, dans le Grand Salon de la mairie d'Annecy, pour la remise des insignes de chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'Honneur au docteur Charles Mercier-Guyon.

    Les insignes ont été remis par Michel Mercier, Garde des Sceaux, Ministre de la justice et des libertés.

    Le docteur Charles Mercier-Guyon est notamment décoré pour son implication en matière de sécurité routière et de lutte contre l'alcoolémie et la toxicomanie au volant.

    Grâce a son travail et a celui de son équipe, j'ai pû faire valider par amendement, dans la loi LOPPSI 2, la mise en place d'un éthylotest antidémarrage associé a un programme d'accompagnement, en direction des conducteurs alcooliques récidivistes.

    annecy,alcool,legion d'honneur,securite routiere,ethylotest,

     Essor du 5 mai

    annecy,alcool,legion d'honneur,securite routiere,ethylotest

  • Inauguration des travaux de restructuration et d'extension de la Maison d'arrêt de BONNEVILLE

    Imprimer

    Michel Mercier, Garde des Sceaux, Ministre de la justice et des libertés, a inauguré cet après-midi les travaux de restructuration et d'extension de la Maison d'Arrêt de Bonneville. 

    Construite en 1966, la Maison d'Arrêt de Bonneville se caractérise par son plan circulaire développé à partir d'un noyau central regroupant les services communs et complété par des ailes rayonnantes abritant l'hébegement.

    Le projet de restruturation lancé en 2005 s'est concrétisé en octobre 2010 par la livraison de l'extension et le transfert des détenus dans les locaux neufs, et se poursuivra par la rénovation des bâtiments existants, désormais inoccupés, pour une mise en service complète en janvier 2013.

    bonneville,prison,maison d'arretbonneville,prison,maison d'arretbonneville,prison,maison d'arretbonneville,prison,maison d'arret

    Les travaux d'extension

    bonneville,prison,maison d'arretbonneville,prison,maison d'arret

    Planning des travaux

    bonneville,prison,maison d'arret

  • Michel Mercier, Ministre de la Justice, sera ce jeudi en Haute-Savoie à Saint-Julien, Bonneville et Annecy

    Imprimer

    Michel Mercier, Garde des Sceaux, Ministre de la justice et des libertés, sera présent ce jeudi en Haute-Savoie.

    Le programme de Michel Mercier :

    • 11 h 25 à 12 h 50 : Inauguration de la maison de la justice et du droit de Saint-Julien-en-Genevois
    • 13 h 15 à 14 h 30 : Buffet déjeunatoire à Bonneville (salle Agora)
    • 14 h 35 à 16 h 30 : Inauguration des nouvelles installations de la maison d'arrêt de Bonneville et visite du service pénitentiaire d'insertion et de probation
    • 17 h 30 : Remise des insignes de Chevalier de la Légion d'Honneur au Docteur Charles Mercier-Guyon, Président du Comité Départemental de la Prévention Routière, dans le Grand Salon de l'Hôtel de Ville d'Annecy

    J'accompagnerai le Ministre de 13 heures 15 à 18 heures.

    Dauphiné Libéré du 29 avril 

    justice,ministre,presse,dauphine,bonneville,visite,mercier,prison,centre penitenciaire,legion d'honneur

  • Grand-Bornand : élection complémentaire les 22 et 29 mai

    Imprimer

    grand-bornand,election,conseil municipal,maire

  • Gaz de schiste : examen de la PPL sur l'interdiction des gaz de schiste le 10 mai

    Imprimer

    L’exploitation du gaz de schiste a donné lieu, depuis plusieurs semaines à une série de débats parlementaires et une forte expression d’inquiétudes de la part des populations locales. Plusieurs propositions de loi émanant de parlementaires de la majorité et de l’opposition ont été déposées à l’Assemblée Nationale et au Sénat pour interdire la recherche et l’exploitation du gaz et huiles de schiste en France.

     

    En accord avec le Premier Ministre, Bernard ACCOYER a déclaré l’urgence sur la proposition de loi de Christian JACOB sur l’interdiction de l’exploitation du gaz de schiste afin qu’elle soit examinée en séance plénière le 10 mai prochain. Il s’agit de faire un point sur la politique du Gouvernement concernant le gaz de schiste.

     

    Le 8 juin prochain, François-Michel GONNOT et Philippe MARTIN, députés, désignés corapporteurs d'une mission d'information relative aux gaz et huile de schiste par la Commission du développement durable de l'Assemblée nationale, remettront leur rapport.

     

    GAZ DE SCHISTE, UNE ENERGIE NOUVELLE POUR LA FRANCE ?

     

    Qu’est-ce que le gaz de schiste ?

     

    Le gaz de schiste est du gaz naturel contenu dans des formations géologiques spécifiques (roches sédimentaires argileuses très profondes de 1 à 3 km). L’originalité de ces gisements, réside dans l’emploi, de forages horizontaux et de fracturation hydraulique des roches, qui implique l’injection à très forte pression d’eau mélangée à du sable et à des adjuvants chimiques.

     

    On distingue l’exploration, qui permet d’acquérir des connaissances sur les gisements, avec quelques travaux de forage en quantité limitée, et l’exploitation propre. Il n’y a aujourd’hui en France ni exploration de gaz de schiste, ni a fortiori d’exploitation.

     

    Le gaz de schiste apparaît aujourd’hui dans le monde comme une énergie compétitive, à plus faible contenu carbone que le charbon. En Europe, le potentiel est mal connu, mais la France pourrait disposer de réserves très significatives.

     

    Trois permis concernant l’exploration de gaz de schiste ont été accordés le 1er mars 2010. Ces permis portent sur une surface de 9 672 km² et concernent les départements de l’Ardèche, la Drôme, le Vaucluse, le Gard, l’Hérault, l’Aveyron et la Lozère.

     

    Il s’agit de permis de recherche et en aucun cas de permis d’exploitation. Ils ont pour objectif de permettre à leur détenteur, et à l’Etat, de mieux connaître le sous-sol et d’évaluer le potentiel d’un gisement.

    26 avril 2011

    Quels sont les termes du débat concernant l’exploitation du gaz de schiste ?

     

    La fracturation hydraulique pour l’exploitation des gaz de schiste est une technique d’extraction qui suscite la crainte et la contestation de la population, des élus et des associations de défense de l’environnement. Ces craintes sont légitimes compte tenu de l’expérience des autres pays et en particulier des Etats-Unis.

     

    Ces craintes portent principalement sur la qualité des forages, les adjuvants utilisés dans la fracturation hydraulique, et la consommation d’eau sur le site. D’autres craintes concernent l’impact sur les paysages, et les nuisances liées à l’exploitation.

     

    QUELLE EST LA POSITION DU GOUVERNEMENT SUR LE GAZ DE SCHISTE ?

     

    La recherche en France sur des gisements d’énergie nouvelle est légitime :

     

    Le Premier ministre l’a rappelé : il est légitime que la France conduise des recherches sur des gisements d’énergie qui peuvent être exploités dans notre pays. Il n’est pas question de sacrifier notre environnement, mais il n’est pas question non plus de fermer la porte à des progrès technologiques qui permettraient demain d’accéder à de nouvelles ressources énergétiques.

     

    C’est pourquoi, le Gouvernement a décidé, en février dernier, de mettre en place une mission conjointe du Conseil Général de l’Industrie, de l’Energie et des Technologies (CGIET) et du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD) afin d’être éclairé sur les enjeux économiques, sociaux et environnementaux des hydrocarbures de roche-mère (huile et gaz de schiste).

     

    Mais elle doit se faire dans un cadre sûr qui protège l’environnement :

     

    Les autorisations concernant l’exploration du gaz de schiste n’ont pas été données dans des conditions permettant de répondre de façon dépassionnée aux préoccupations soulevées. Le Gouvernement estime donc, pour qu’il n’y ait aucun doute dans le débat entre les Français et le Gouvernement sur ce sujet, qu'il est nécessaire de tout remettre à plat. La proposition de loi du député Christian JACOB allant dans ce sens sera examinée en urgence par le Parlement le 10 mai prochain.

     

    La mission du CGIET et du CGEDD concernant la recherche scientifique sur les possibilités d’exploiter demain ces gisements avec d’autres technologies est prolongée afin que la recherche scientifique soit conduite jusqu’à son terme. Le rapport d'étape de cette mission a été remis aux ministres de l'Environnement et de l'Energie.

     

    Il est consultable sur www.developpement-durable.gouv.fr

  • Twitter et les politiques : interview (Libération du 25 avril)

    Imprimer

    Double page dans Libération de ce jour

    sur "Twitter et les politiques"

    presse,liberation,twitter,internet,blog,politique,elu,depute,media,communicationpresse,liberation,twitter,internet,blog,politique,elu,depute,media,communicationpresse,liberation,twitter,internet,blog,politique,elu,depute,media,communication

  • Journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation à ALBY-SUR-CHERAN et ANNECY

    Imprimer

    Beaucoup de communes ont organisé ce matin une cérémonie à l'occasion de ce 66ème anniversaire de la libération des camps.

    Comme d'habitude, les horaires se chevauchant, je n'ai pu assister qu'aux cérmonies d'Alby-sur-Chéran (à 9 h 30) et d'Annecy (à 11 heures 15).

    alby-sur-cheran,annecy,deportation,victime,ceremonie

    Dauphiné Libéré du 25 avril 

    alby-sur-cheran,annecy,presse,dauphine,deportation,victime,ceremoniealby-sur-cheran,annecy,deportation,victime,ceremonie

    Hebdo des Savoie du 28 avril

    alby-sur-cheran,annecy,presse,dauphine,deportation,victime,ceremonie

  • Cérémonie et animations sur le canton de FAVERGES

    Imprimer

    Ce matin, direction le bout du lac, pour assister à la cérémonie en souvenir des victimes et héros de la déportation à Faverges. Cette cérémonie a été décalée au samedi par la municipalité, au lieu du traditionnel dernier dimanche d'avril.

    faverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,amerique

    Dauphiné Libéré du 25 avril

    faverges,doussard,talloires,presse,dauphine,ceremonie,deportation,animation,amerique

    Essor Savoyard du 28 avril

    faverges,doussard,talloires,presse,dauphine,ceremonie,deportation,animation,amerique

    Puis direction Doussard pour assister à la 9ème édition du week-end américain, organisé par l'AHVSR (Amicale des Hameaux de Verthier, Sollier, la Reisse).

    Chaque année, plusieurs centaines d'autos, de motos, de véhicules militaires d'époque ... venus de France et de l'étranger se rassemblent autour de la salle polyvalente avec au programme expositions, animations, démonstrations, spectacles et concerts.

    faverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,ameriquefaverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,amerique

    ... et enfin, petit détour par Talloires (camping d'Angon) pour saluer les organisateurs du rassemblement de "Coccinelles". Il s'agit de la 14ème édition de ce rassemblement, organisé par le Cox Club d'Annecy, qui rassemble plus de 400 véhicules venus de toute la France et de l'étranger !

    Ca bouge au bout du lac !

    faverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,ameriquefaverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,ameriquefaverges,doussard,talloires,ceremonie,deportation,animation,amerique

  • Réunion du conseil de la C2A à MEYTHET

    Imprimer

    Le conseil de la Communauté d'Agglomération d'Annecy s'est réuni ce soir au Météor à Meythet.

    Pas de gros dossier au programme.

    Le collectif pour l'accueil et l'habitat des gens du voyage est intervenu en début de séance pour demander la mise en place rapide de terrains familiaux : des familles en voie de sédentarisation attendent depuis des années ces terrains familiaux et vivent dans des conditions inacceptables (parking de la gare de Pringy, décharge d'Epagny ...).

    Le conseil a voté les taux de fiscalité pour l'année 2011 et s'est porté candidat a un nouveau contrat de territoire avec la région (CDRA).

    Fisaclité :

    Les taux de Versement Transport et de la Taxe d'Enlèvement des Ordures ménagères ont été reconduits à l'identique des taux de 2010 :

    • 0,90% pour le taux de VT
    • 7% pour le taux de TOEM

    Le conseil de communauté a proposé de maintenir le niveau de pression fiscale :

    • en adoptant le taux de la Cotisation Foncière des Entreprises à 25,31%
    • en prenant acte du taux de la Taxe d'Habitation à 6,47%
    • en prenant acte du taux Foncier non Bâti à 1,78%
    • et en actant un taux de 0% pour le foncier bâti

    CDRA :

    Le Contrat de Développement Rhône-Alpes (CDRA) du bassin annécien a été conclu avec la région le 15 décembre 2005, pour une durée de 5 ans.

    Sur demande du territoire, une prolongation d'une année a été accordée par la région, pour permettre à quelques opérations complexes d'aboutir. Le CDRA se termine donc le 15 décembre 2011.

    Le CDRA du bassin annécien concerne :

    • un territoire de 47 communes
    • plus de 190 000 habitants
    • près de 95 000 emplois
    • 6 intercommunalités
    • le Parc Naturel Régional des Bauges
    • les chambres consulaires
    • ... et associe la région, le département de la haute-savoie et les services de l'Etat

    Il s'est traduit par 46 actions et 31 millions d'euros de projets (subventionnés par la région à hauteur de 10,15 millions).

    Le nouveau CDRA aura une durée de 6 ans.

    annecy,c2a,meuthet,conseil,agglomération,taux,fiscalite

  • Comités Théodule : interview (L'Express du 21 avril 2011)

    Imprimer

    Reportage de l'Express

    sur "Ceux qui ruinent la France"

    presse,express,fraude,comite theodulepresse,express,fraude,comite theodulepresse,express,fraude,comite theodulepresse,express,fraude,comite theodule

  • La réforme de la fiscalité du patrimoine

    Imprimer

    L’essentiel :

     

    François BAROIN a détaillé les grandes lignes du projet de loi sur la réforme de la fiscalité du patrimoine.

     

    Les principaux points du projet de loi sont les suivants :

    • La suppression du bouclier fiscal.
    • La suppression de la première tranche de l’ISF, qui bénéficiera au total à 500 000 ménages qui sont soumis à l’ISF ou sont sur le point de l’être, principalement du fait de la hausse des prix de l’immobilier.
    • L’allègement du barème de l’ISF, autour de 2 taux (0,25% et 0,5%) applicable dés le premier euro.
    • Une réforme intégralement financée.
    • Un financement pesant sur la transmission des gros patrimoines, donc sur les flux plutôt que sur le stock.
    • La création d’une « exit tax » pour dissuader l’exil fiscal.
    • Une réforme qui ne sera financée ni par l’assurance-vie, ni par la création d’une tranche d’impôt sur le revenu supplémentaire à 45%.

    Pour rappel :

     

    Le bouclier fiscal : depuis la loi TEPA du 1er août 2007, le bouclier fiscal plafonne à 50% des revenus les impôts directs payés par les contribuables à l’État. En 2010, environ 680 millions d’euros ont été reversés à près de 19 000 contribuables au titre du bouclier fiscal.

     

    L’ISF : créé en 1989, l’ISF est un impôt progressif dû par les personnes physiques qui disposent d’un patrimoine dont la valeur nette dépasse 800 000 €. Il est assis sur la fraction supérieure à 800.000 € du patrimoine, et son taux varie de 0,55 % à 1,80 %. L’ISF compte environ 600 000 assujettis et génère pour l’Etat une recette de l’ordre de 4 milliards d’euros.

     

    Pourquoi une réforme de la fiscalité du patrimoine ?

     

    La France souffre d’une fiscalité lourde, complexe et vieillissante, qui pèse sur notre compétitivité, nos emplois et le pouvoir d’achat de nos concitoyens.

     

    C’est pour cette raison que nous nous devions d’agir sur la structure de notre fiscalité pour la rendre plus simple, plus juste et plus compétitive.

     

    Après quatre mois de travail fructueux avec les parlementaires, après avoir étudié plusieurs pistes, dont celles présentées lors du colloque sur la réforme de la fiscalité du patrimoine il y a un mois, le Gouvernement a arrêté sa position : le bouclier fiscal sera supprimé et l’ISF sera aménagé.

     

    Aujourd’hui, la réforme de la fiscalité du patrimoine, ce n’est ni une réforme de circonstance, ni le grand soir fiscal, c’est une réforme équilibrée au service de l’intérêt général !

     

    Pourquoi supprimer le bouclier fiscal ?

     

    En 2007, nous avions défendu le bouclier fiscal à 50 %, en partant du principe que personne ne devait reverser plus de la moitié de ses revenus à la collectivité. Nous l’avions fait notamment pour protéger des ménages modestes, qui devaient faire face à des taxes foncières et des taxes d’habitation élevées au regard de leurs revenus.

     

    Aujourd’hui, il faut regarder la vérité en face : le bouclier fiscal a été mal compris et la crise a sans doute rendu nos concitoyens plus sensibles à certains de ses effets. Nous devons avoir le courage de répondre aux attentes qui se sont exprimées, mais nous ne le ferons pas en revenant en arrière. Nous supprimerons le bouclier fiscal mais nous supprimerons aussi les raisons qui avaient rendu nécessaire son instauration, en mettant fin aux défauts de l’ISF.

     

    Comment réformer l’ISF ?

     

    Tout d’abord, nous supprimerons la première tranche de l’ISF, celle qui concerne les ménages possédant entre 800 000 euros et 1,3 millions d’euros de patrimoine. Désormais, le seuil d’entrée à l’imposition sur la fortune sera fixé à 1,3 millions d’euros de patrimoine, ce qui permettra à 300 000 foyers de ne plus payer l’ISF alors qu’ils y étaient entrés sous le seul effet de la bulle immobilière.

     

    Avec cette mesure, nous évitons aussi à 200 000 autres ménages, aujourd’hui au bord de l’ISF, d’y entrer dans les prochaines années. Au total, ce sont 500 000 ménages qui vont bénéficier de la suppression de la première tranche !

     

    Par ailleurs, nous allons corriger le barème de l’ISF, qui était devenu non seulement une incongruité française en Europe, mais aussi un vrai encouragement à l’expatriation :

    • Entre 1,3 et 3 millions d’euros de patrimoine, le taux d’imposition sera de 0,25% et les redevables de cette tranche n’auront plus à faire de déclaration d’ISF (leur patrimoine sera porté sur la déclaration de revenus et ils paieront cet impôt en même temps que l’impôt sur le revenu).
    • Au-delà de 3 millions de patrimoine, le taux d’imposition sera de 0,5% et les assujettis auront à remplir une déclaration d’ISF comme aujourd’hui.

    Quel est le coût de cette réforme et comment la financer ?

     

    La réforme, qui se devait d’être neutre pour les finances publiques, est intégralement financée ! En régime de croisière, après suppression du bouclier fiscal, l’allègement d’ISF représentera 900 millions d’euros par an, 300 millions pour la suppression de la première tranche et 600 millions pour l’allègement du barème.

     

    Mais que les choses soient claires : l’assurance-vie, à laquelle les Français sont attachés, ne financera pas la réforme. De la même manière, il n’est pas question de créer une tranche d’impôt sur le revenu supplémentaire à 45% car nous ne souhaitons pas compenser un allègement de la fiscalité du patrimoine par un alourdissement de l’impôt sur les revenus du travail.

     

    Nous avons donc opté pour un financement simple qui réponde à la volonté du Président de la République d’avoir une fiscalité qui pèse sur les flux du patrimoine davantage que sur le stock.

     

    C’est dans cet esprit que nous proposons d’augmenter de 5 points les taux des deux dernières tranches du barème des droits de succession, ce qui touchera, pour un couple avec 2 enfants, les patrimoines de plus de 4 millions d’euros.

     

    En cohérence avec la loi TEPA, qui a porté de 50 000 € à 159 000 € les abattements, nous proposons également de rallonger de 6 à 10 ans le délai de reconstitution de l’abattement pour les donations et de supprimer les réductions des droits de donation liées à l’âge, car ces mesures ne bénéficient désormais qu’aux très hauts patrimoines.

     

    Les 97% de donations/successions exonérées par la loi TEPA resteront exonérées. Les avancées de la loi TEPA ne seront pas remises en cause.

     

    Une « exit tax » sera-t-elle créée ?

     

    Pour boucler le financement de la réforme, nous allons imposer les exilés fiscaux et les non résidents, notamment avec une « exit tax » sur le modèle allemand, taxe qui existe dans d’autres pays européens comme les Pays-Bas, la Suède ou encore le Royaume-Uni.

     

    Cette taxe sera assise sur les plus-values sur titres constatées lors du transfert de la résidence fiscale hors de France et exigibles en cas de cession des titres dans les 8 années qui suivent. Cette mesure sera dissuasive car elle prive l’exilé de tout avantage fiscal !

     

    L’allègement de l’ISF s’appliquera-t-il dès cette année ?

     

    Malgré nos contraintes budgétaires très serrées, nous étudions la possibilité d’appliquer cette réforme dès 2011 pour les assujettis à la première tranche de l’ISF. S’agissant de l’« exit tax », elle entrera en vigueur dès cette année.

     

    Quelles sont les prochaines échéances ?

     

    Conformément au souhait du Président de la République et du Premier ministre, nous avons fixé un calendrier resserré, avec pour objectif de parvenir à un projet de loi examiné au Parlement avant l’été 2011 :

    • Le 11 mai prochain, un projet de loi sera présenté en Conseil des ministres.
    • Le texte sera ensuite examiné au Parlement dans le courant du mois de juin.
  • Réunion du Club 2018 ce soir à Meythet

    Imprimer

    Plus de 300 personnes ont assisté ce soir à la convention du Club 2018 à Meythet.

    Prioriterre a fait un point complet sur le volet environnemental du dossier, avant que Jean-Pierre Vidal, Florence Masnada et Gwendal Peizerat n'interviennent sur l'état d'avancement du dossier.

    Le comité de candidature dispose désormais d'un budget de 30 millions d'euros, grâce à l'arrivée de 6 nouveaux partenaires.

    Puis un point complet a été fait par les responsables de la filière bois de Haute-Savoie, notamment sur la mise en oeuvre du futur Centre des Médias.

    Plus de 1100 entreprises ont déjà adhéré au Club 2018 et plus de 600 athlètes de haut niveau, toutes disciplines confondues, ont rejoint la candidature : le dernier en date étant le basketteur Tony Parker.

    La réalisation du film de la candidature, élément clé du grand oral du 6 juillet à Durban, sera réalisé par Nicolas Bary.

    Le calendrier du Club 2018 :

    • 5 mai : participation aux Assises du Sport
    • 17 mai : rencontre avec l'ESC de Chambéry
    • 18 mai : rencontre avec les décolleteurs à Cluses
    • 27 mai : journée Montenvers et Aiguille du Midi
    • mi-juin : convention Club 2018

    Le calendrier de la candidature ANNECY 2018 :

    • 10 mai : publication du rapport de la commission d'évaluation du CIO
    • 18 et 19 mai : présentation des villes candidates devant les membres du CIO à Lausanne
    • 6 juillet : élection de la ville hôte des JO 2018 à Durban

     www.club2018.fr

    www.annecy2018.com

    club 2018,reunion,jo,jo2018,skiclub 2018,reunion,jo,jo2018,ski

    Vidéo présentée lors de la convention Sportaccord à LONDRES

    club 2018,reunion,jo,jo2018,ski

  • Les 50 ans de la socièté BIANCO

    Imprimer

    presse,dauphine,cran-gevrier,50 ans,entreprise,bianco,economie,

    Dauphiné Libéré du 19 avril

     presse,dauphine,cran-gevrier,50 ans,entreprise,bianco,economie

    Essor du 21 avril

  • Assemblée annuelle de la délégation UNAFAM 74 à ANNECY

    Imprimer

    Hier soir, j'ai assisté à l'assemblée annuelle de la délégation UNAFAM de Haute-Savoie (Union Nationale des Familles et Amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques) qui se tenait salle Yvette Martinet

    Cette association assure une mission préventive et sociale auprès des aidants familiaux et proches confrontés à la réalité éprouvante de la maladie et du handicap psychique.

    Après présentation par la présidente, Colette Perrey, des activités sur 2010, les responsables de l'association ont réaffirmé leurs missions et objectifs pour 2011.

    Pour 2011, la délégation UNAFAM 74 se fixe pour mission principale l'accompagnement des AIDANTS familiaux et des proches de personnes en fragilité psychique, par :

    • l'accueil des familles et des "aidants"
    • la création de groupes de parole à proximité des familles
    • l'organisation d'ateliers d'entraide "prospect"
    • la défense des droits des patients et de leurs familles
    • l'engagement dans une dynamique de SOLIDARITE active

    L'UNAFAM 74 s'est donné pour autre mission, pour 2011, de "changer le regard des autres" sur les personnes en fragilité psychique et leur environnement, par la communication.

    La projection du film "Compensation du handicap psychique : les clefs d'un bon dossier" et une table ronde autour des professionnels des champs sanitaires, médicosociaux et sociaux, des responsables institutionnels, des représentants d'usagers au sein des missions MDPH et des partenaires associatifs a conclu la soirée.

    Plus d'infos sur : www.unafam.org

    annecy,handicap,mdph,unafam,psychiatrie,aidant 

    Dauphiné Libéré du 20 avril

    annecy,handicap,mdph,unafam,psychiatrie,aidant

  • Remise des livrets d'accueil dans la citoyenneté française

    Imprimer

    Beaucoup de maire présents autour du Secrétaire général de la Préfecture pour la remise des livrets d'accueil de la citoyenneté à nos nouveaux concitoyens résidant dans l'arrondissement d'Annecy, ayant obtenu la nationalité française par décret ou par mariage.

    Cette cérémonie solennelle et également un grand moment de convivialité qui permet de créer un sentiment de fierté et d'appartenance a une même communauté ... bien loin des débats sur la laïcité.

    presse,dauphine,accueil,naturalisation,nationalite francaise,prefecture,haute-savoie

    Dauphiné Libéré du 19 avril 2011

     presse,dauphine,accueil,naturalisation,nationalite francaise,prefecture,haute-savoie

     Essor du 21 avril

    presse,dauphine,accueil,naturalisation,nationalite,prefecture,haute-savoie,citoyennete

  • Interview à 12 heures 50 dans le cadre de RTL midi

    Imprimer

    Je serai interviewé lundi EN DIRECT à partir de 12 heures 50 dans le cadre du journal RTL midi.

    Sujet du jour :

    • la réforme du permis à point
    • l'élargissement des possibilités de confiscation d'un véhicule
    • les éthylotests antidémarrage

    radio,rtl,permis a point,alcool,ethylotest

    Cliquez ci-dessous pour écouter mon interview :


    podcast

  • Interview sur RMC (Bourdin an Co) demain à 8 heures 10

    Imprimer

    Je serai interviewé lundi matin EN DIRECT à partir de 8 heures 10 sur RMC, dans le cadre de l'émission BOURDIN & CO.

    Sujet du jour :

    • la réforme du permis à point
    • les éthylotests antidémarrage
    • le drame de Chelles (conducteur ivre, récidiviste et sans permis, qui a tué 3 personnes)

    Rmc info.jpg

    Cliquez ci-dessous pour écouter mon interview :


    podcast